People & Sports

Ronaldo au sommet, ou sur le déclin ?

Malgré ses 35 ans, Cristiano Ronaldo est toujours aussi étonnant et impressionnant. Voilà désormais plus de dix ans qu’il marche sur la concurrence, enchaîne les buts et rafle les titres. Cette saison encore, la star portugaise présente des statistiques incroyables avec la Juventus, au point qu’on est en droit de se demander s’il va encore falloir patienter pour le voir régresser.

Tous ceux qui ont pu le côtoyer, de Manchester United à la Juventus, en passant par l’équipe nationale et le Real Madrid, ont tous fait passer le même message à son sujet : Cristiano Ronaldo est un forçat, une bête de travail. L’attaquant international portugais ne s’autorise aucun relâchement, il n’est pas un jour où il ne prend pas soin de son corps, son outil de travail en quelque sorte. S’il avait été surpris, lorsqu’il était en Angleterre, par des paparazzis en état d’ébriété, depuis qu’il a rejoint le Real Madrid en 2009, ce n’est plus le même homme.

Ne pas tenir compte de Messi

Les retards à l’entraînement, le manque d’intensité pendant une séance, il ne connaît pas. A l’inverse, il est plutôt du genre, comme nombre de ses coéquipiers l’ont déjà évoqué, à se rajouter du travail, ou à venir plus tôt que ses partenaires avant une séance, pour se faire un petit training personnalisé. Ces efforts ont été récompensés par une kyrielle de titres et de récompenses individuelles, outre la rivalité médiatique qui l’oppose à Lionel Messi pour savoir qui de lui ou de l’Argentin est le meilleur.

La régularité au sommet

Cette saison encore, alors qu’il a soufflé 35 bougies en février dernier, le quintuple Ballon d’or s’est montré époustouflant. La saison 2019-2020 de club, le concernant, avec encore au moins un match de Ligue des champions à disputer, c’est 44 rencontres disputées, et 35 buts inscrits. Difficile de ne pas être admiratif de ces performances, surtout lorsqu’elles sont répétées année après année, avec une vraie régularité. Cristiano Ronaldo a-t-il déjà été aussi efficace, ou aborde-t-il, comme le commun des mortels, la pente descendante de sa magnificence sportive ?

Le dribbleur devenu buteur

En 2018-2019, il avait fait moins bien pour sa première saison avec la Vieille Dame. Le temps de prendre ses marques, il avait malgré tout fait trembler les filets adverses à 28 reprises toutes compétitions confondues, avec 45 matches disputés à son crédit. C’est là sa pire saison en carrière depuis qu’il a pris une autre dimension en signant au Real Madrid à l’été 2009. Auparavant, chez les Red Devils, il n’avait globalement pas été un vrai buteur, mais plutôt un dribbleur explosif manquant parfois d’efficacité. Car Cristiano Ronaldo a aussi su évoluer, et devenir un homme de surface, capable de marquer du droit, du gauche ou de la tête. Sa détente verticale est encore prodigieuse, malgré son âge, encore une fois.

La retraite, c’est pour bientôt ?

Où s’arrêtera-t-il ? Quand s’arrêtera-t-il ? Doit-on s’attendre à voir un jour le Portugais devenir un joueur lambda, en retrait du plus haut niveau ? Peut-être choisira-t-il d’ailleurs de raccrocher ou de s’exiler vers un championnat moins exigeant plutôt que d’afficher son déclin à la face d’une planète foot qui n’a encore d’yeux que pour lui. Pour ce qui est de savoir si le Lusitanien n’a jamais été aussi fort, ou si les prémices de sa régression sont déjà visibles, quelques statistiques énoncées ci-après vous aideront peut-être à vous faire un avis plus précis.

Cristiano Ronaldo en chiffres depuis 2009 :

2009-2010 – Real Madrid
33 matches – 30 buts ⇒ 0,90 but par match

2010-2011 – Real Madrid
48 matches – 49 buts ⇒ 1,02 but par match

2011-2012 – Real Madrid
55 matches – 59 buts ⇒ 1,07 but par match

2012-2013 – Real Madrid
54 matches – 55 buts ⇒ 1,01 but par match

2013-2014 – Real Madrid
49 matches – 51 buts ⇒ 1,04 but par match

2014-2015 – Real Madrid
54 matches – 61 buts ⇒ 1,12 but par match

2015-2016 – Real Madrid
50 matches – 55 buts ⇒ 1,1 but par match

2016-2017 – Real Madrid
46 matches – 42 buts ⇒ 0,91 but par match

2017-2018 – Real Madrid
44 matches – 44 buts ⇒ 1 but par match

2018-2019 – Juventus
45 matches – 28 buts ⇒ 0,62 but par match

2019-2020 (en cours) – Juventus
44 matches – 35 buts ⇒ 0,79 but par match

Dans la même rubrique...

Demi-finale C1 : PSG fera face à RB Leipzig, mardi

Actusen

AS Monaco : Keita Baldé écarté du groupe

Actusen

RB Leipzig-Atlético de Madrid : les compositions officielles !

Actusen

Laissez un commentaire