Culture

Saer Seck, enseignant d’éthique et de déontologie au Cesti : «dans la Charte des journalistes, on ne parle nulle part des droits de l’enfant»

Le constat est alarmant, presque incroyable. Aucune disposition n’est prise dans la charte qui régit le métier de journaliste au Sénégal, pour protéger les enfants, dans la programmation des contenus.

 

Selon le journaliste et enseignant d’éthique et de déontologie au Centre d’Etudes, des Sciences et Techniques de l’Information (CESTI), Saer Seck, «on ne parle nulle part des droits de l’enfant. Il faudra que, dans les médias, dans le cadre de l’autorégulation, les gens pensent à apporter un correctif à ce niveau”.

 

“On doit insérer, dans la charte des journalistes, une partie qui concerne les enfants, en relation avec leurs droits, car il y a une demande, une exigence par rapport à cela», a-t-il insisté, ce samedi, lors de l’Atelier de partage et de validation du projet pilote d‘éducation aux médias et par les médias.

 

Rencontre organisée par le Réseau des acteurs et des professionnels des entreprises et industries culturelles de l’Afrique de l’Ouest, en partenariat avec le Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel. Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) œuvre à empêcher toutes les dérives des programmes des médias et de l’internet qui peuvent porter atteinte au jeune public.  A Travers la tenue de plusieurs panels allant dans ce sens.

 

Jeanne Lopis Sylla, conseillère au Cnra, nous en dit davantage.  «On a une démarche pédagogique et sensibilisatrice.  Nous essayons de trouver des réponses, de voir comment travailler à améliorer cette situation. Il faut parvenir à une autorégulation,  une co-régulation », appelle-t-elle. Aussi, interpelle-t-elle tous pour la  création d’un Réseau très large et solide, pour mieux sécuriser les enfants.

Aissata Bathily(Actusen.com)

Dans la même rubrique...

Mort suspecte de Lamine Koïta : des artistes à Fatick, composent une chanson en sa mémoire

Actusen

Le ministre de la Culture salue «l’aura morale et spirituelle» de Samba Diabaré Samb

Appel inauguration Mosquée Massalikoul Jinane le 27 septembre 2019

Laissez un commentaire