News Société UNE

Saisie de viande d’âne à Dahra Djolof : deux Chinois entre les mains de la Brigade ; l’agent vétérinaire et la gendarmerie retournent sur les lieux de la sinistre découverte

On croyait cette histoire éteinte et complètement rangée dans les tiroirs décatis de l’oubli, mais en vain. En effet, aujourd’hui plus qu’hier, la vente de viande d’âne demeure une réalité.

En atteste la saisie, ce dimanche, dans la Commune de Dahra Djolof, d’une viande de cet animal. Un homme a été surpris en train de dépecer la bête.

Pour le moment, la Gendarmerie est entrée dans la danse et deux Chinois subissent, selon les sources de Actusen.com, un interrogatoire dans les locaux de la Gendarmerie.

Au moment où ces lignes sont couchées, les deux ressortissants chinois sont à la Brigade de gendarmerie, alors que le Commandant de Brigade, accompagné de l’agent vétérinaire sont retournés sur les lieux du “drame”. C’est-à-dire là où il a été procédé à la découverte de la viande d’âne.

Pour le moment, c’est le flou autour des raisons pour lesquelles l’agent vétérinaire est retourné sur les lieux de la découverte. Tout comme on ignore, pour l’instant, s’il y a, outre les Chinois, une ou d’autres personnes impliquées dans cette sombre affaire.

Pour ceux qui ne le savent pas, les Chinois sont présents à Dahra, pour les besoins des travaux de la route bitumée Linguère-Dahra. Nous y reviendrons.

Mamadou Mosutapha Ndiaye (Actusen.com)

Dans la même rubrique...

Effroi à Touba : la dépouille d’une vieille dame retrouvée amputée à la morgue juste avant son inhumation

Actusen

Reprise du transport interurbain : Les transporteurs annoncent une grève de 48 h à partir de minuit

Actusen

Covid-19 à Touba : 4 nouveaux cas confirmés

Actusen

Laissez un commentaire