A LA UNE

Société africaine de raffinage : des nervis débarquent pour empêcher la tenue du conseil d’administration

C’est une grande première dans la vie de la Société africaine de raffinage. Pour cause, selon SourceA dans sa livraison de ce vendredi, la réunion que le Conseil d’administration de la boîte devait tenir a été empêchée par des nervis, qui se sont, farouchement, opposés à ce que les représentants du vieux Amadou Ba, patron de la Compagnie Ouest-africaine de crédit-bail (Locafrique) prennent part à la rencontre.

D’après toujours nos confrères, ce fait inédit survient vingt-quatre heures, après que Khadim Ba et ses avocats ont essuyé un cinglant revers auprès du Tribunal du Commerce, qu’ils avaient saisi en vain pour faire reporter la réunion du Conseil d’administration de la Sar.

Autre gifle infligée à Khadim Ba : la Juridiction a, lors de son audience d’avant-hier, déchiré sa requête portant rétablissement des noms de Khadim Ba, Samuel Amète Sarr, Shaik Al Gasem et Momar Sarr comme administrateurs.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Capacité de mobilisation des ressources budgétaire : le président Macky Sall fait un bilan élogieux de son programme

Actusen

Problème foncier : le Président Macky Sall met en garde les élus locaux

Actusen

Agression et vol de voiture : la gendarmerie de Touba démantèle un gang à hauteur de l’autoroute ‘’Ila Touba’’

Actusen

Laissez un commentaire