A LA UNE News Société

Tivaouane Peulh : un gendarme se suicide pour abréger ses souffrances, il avait laissé des indices et une lettre d’adieux

C’est ‘’Les Echos’’ qui donne la nouvelle dans son édition de ce lundi. D’après le journal, un de ses éléments du poste de gendarmerie de Tivaouane Peul s’est donné la mort vendredi dernier en fin de matinée. La victime se nomme Ibert Faye et habitait au quartier Sope Naby de Tivaouane Peul. Célibataire et sans enfant, il vivait seul en location dans un appartement.

A en croire nos confrères, le gendarme, avant de se donner la mort, a donné quelques indices à sa cousine, qui venait souvent lui rendre visite. Les Échos précise qu’il lui a demandé au téléphone de passer dans son appartement en lui indiquant la chambre où elle devra le retrouver et en suggérant qu’il a laissé une note importante dans un tiroir.

La cousine de la victime ne se doutait de rien, d’après la même source. Arrivée sur les lieux, elle se rend dans la pièce en question et tombe sur l’horreur. Le corps sans vie de Ibert Faye pendait dans le vide, à l’aide d’une corde attachée à son cou.

Selon des sources de Les Échos, le gendarme s’est donné la mort par désespoir. «Il souffrait d’une maladie qui l’obligeait à prendre tous les jours des médicaments qui l’aidaient à tenir debout. Il a choisi le suicide dans le but d’abréger ses souffrances», confie un informateur du journal.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Aissata Tall Sall sur l’affaire Ngagne Dembat Touré : «son mandat d’arrêt, qui lui avait valu son exil est toujours de rigueur»

Actusen

Détenus libérés ces derniers jours : Aissata Tall Sall donne les vrais chiffres et apporte des éclaircissements

Actusen

Libération de Ousmane Sonko et de Bassirou Diomaye Faye : la position de Aissata Tall Sall

Actusen

Laissez un commentaire