ACTUSEN
Contribution

Tourisme au Sénégal : plaidoyer pour un secteur vital (par Mme Oumy Sall, acteur Touristique)

Le Tourisme, occupe la deuxième place sur l’économie du Sénégal après la pêche avec plus de cent mille emplois directs. Un secteur très important mais vulnérable aujourd’hui avec les crises successives. Il mérite donc plus d’attention et de considération de la part des pouvoirs publics.

Il faut savoir que les acteurs du tourisme travaillent essentiellement en N+1, les dossiers se confirment souvent un an à l’avance. Pour l’année 2025 les agences réceptives ont déjà enregistré des confirmations de voyages de touristes.

Le Tourisme étant un secteur pluridisciplinaire, une fois qu’un dossier est confirmé c’est toute la chaine de valeur qui est mise en marche à savoir les hôtels, les transporteurs touristiques, les restaurants, les guides touristiques, les sites et édifices touristiques, les acteurs de l’artisanat et la culture ; et tout obstacle est à effet immédiat et impacte au minimum sur les deux années d’exercices.

Alors que le tourisme se relève de la COVID et reprend son envol, de nouvelles difficultés se présentent devant les acteurs. Après les dommages subis lors des événements de mars 2021 et de juin 2023, la saison touristique 2025 est déjà hypothéquée. Le report des élections et les périodes d’incertitude risquent de plonger ce secteur dans une profonde crise car la stabilité est un facteur déterminant.

Aujourd’hui, la date du 15 décembre 2025 a été fixée pour l’élection présidentielle, sans même se soucier du secteur du tourisme. Cette période coïncide avec la haute saison touristique qui commence du 15 octobre et finit en fin mars. Cela impactera la saison de manière considérable car actuellement les touristes et les Tours opérateurs sont dans l’hésitation car. inquiets du déroulement des prochaines joutes électorales. Une situation qui compromet les emplois ainsi que la compétitivité et la survie de toute la chaine de valeur.

Je voudrais ainsi tirer la sonnette d’alarme pour attirer l’attention des autorités étatiques afin qu’ils tiennent compte de la sensibilité du secteur, avant de prendre des décisions importantes. Initier des consultations ou consulter le calendrier touristique permettrait de sauver ce secteur vital et l’économie du pays.

Mon profil d’entrepreneure et professionnelle  active, avec une maitrise en tourisme depuis 2005, une expérience d’une vingtaine d’années dans l’essentiel des formes de tourisme en commençant par le tourisme classique, tourisme de loisirs, tourisme d’affaires, gestion des groupes et de l’Évènementiel à travers le MICE (meetings, Incentive, Conférences, Exhibitions) et un petit tour de trois ans dans l’hôtellerie, me permet aisément de constater et d’analyser que le secteur tourisme est toujours oublié dans la prise de décisions importantes.

Mme Oumy Sall, acteur Touristique

Related posts

Cap sur 2019 pour la réélection du Président Macky Sall au premier tour

La Tunisie touchée par un attentat terroriste

L’amnistie selon Macky Sall (Par Abdoul Mbaye)

Leave a Comment