Les procureurs qui sont en charge de l’affaire Cheikh Tidaine Gadion ont décidé de mettre de côté les arguments avancés par les avocats de son co-inculpé Patrick Ho.

Les Echos qui rapporte l’information indique que pour sa part, le procureur du tribunal du District Sud de New York a réfuté point par point les arguments avancés par les robes noires, le mois derniers sous la forme de deux documents de 50 pages soumis au tribunal avant l’audience de jeudi. Huit (8) chefs d’accusations, à savoir trois (3) pour blanchiment d’argent et cinq (5) pour violation de la loi, pèsent sur leur client.

Pour rappel, l’ancien ministre des Affaires étrangères du Sénégal est arrêté depuis plusieurs mois aux Etats-Unis pour corruption et blanchiment d’argent. Des pots-de-vin de 2,9 millions de dollars américains ont été versés à des responsables gouvernementaux en Afrique. Les ristournes auraient pour but d’aider à sécuriser des droits pétroliers en Ouganda et au Tchad pour une société d’énergie basée à Shanghai que Patrick Ho représentait.

Actusen.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here