Les tensions entre les grandes puissances économiques mondiales et le ressentiment  d’un retour au protectionnisme risquent de mouiller la forte croissance du commerce mondial. Cette croissance est attendue, cette année, selon l’organisation mondiale du commerce (Omc) à 4 ,4 %.

Ainsi, à l’occasion de la publication des prévisions pour le compte de l’année 2017, Roberto Azevedo, a affirmé dans des propos rapportés par izf.net, que «la forte croissance que nous observons, aujourd’hui, sera vitale pour entretenir la croissance et la reprise  économique. Mais aussi pour soutenir la création d’emplois. Cependant, ces progrès importants pourraient être rapidement compromis, si les Gouvernements recourent à des «politiques commerciales restrictives».

Coura Ka (stagiaire Actusen.com)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here