Lors des concertations nationales sur la gestion des recettes issues de l’exploitation du pétrole et du gaz, le Président de la République a été beaucoup interpellé sur les risques auxquels notre pays peut encourir par rapport à ces ressources. Cependant, Macky Sall a été ferme dans sa conviction.

«Il n y a pas de malédiction du pétrole qui tienne. Il y a la malédiction pour ceux qui n’ont pas su prendre usage leurs ressources naturelles. Si nous continuons cette discussion et renforçons la transparence, ces ressources iront dans le développement et au bénéfice des Sénégalais», a répondu le Chef de l’Etat.

Puis, il ajoute : «nous devons rester optimistes car nous sommes en train de modifier le Code pétrolier et j’ai même demandé à l’Union Africaine (Ua) de faire en sorte que l’Afrique toute entière puisse travailler sur un seul et même Code pétrolier continental».

Mansour Sylla, (Stagiaire-Actusen.sn)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here