A LA UNE News Société

140 décès causés par l’émigration clandestine au Sénégal : le Ministère de l’Intérieur dément les chiffres de l’Oim

C’est la cacophonie autour du nombre de décès liés au naufrage de la pirogue d’émigrants clandestins aux larges des côtes sénégalaises. L’Organisation international pour les migrations a fait état de 140 décès dans un rapport établi dans ce sens. Quelques heures après, le Ministère de l’Intérieur du Sénégal a apporté un démenti au chiffre annoncé par l’Oim. Dans un communiqué, ledit département «tient à préciser que ces informations sont infondées».

En effet, informe le secrétaire général du Ministère de l’Intérieur, «les services compétents de l’Etat ont récupérés six corps sans vie, repêchés dans la nuit du mercredi 28  au jeudi 29  octobre 2020, par un navire privé de pêche. Les unités de la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers les ont déposés à la morgue de l’hôpital Aristide le Dantec pour autopsie».

Dans la note signée Ibrahima Sakho, «le Ministère de l’Intérieur rappelle que lors de ces accidents en mer survenus le 22  octobre et dans la nuit du 25 au 26 octobre 2020, les services de secours ont respectivement sauvé 51 et 40  personnes. Aucun décès rattaché à ces accidents n’a été, pour l’instant, établi. Au total, 388 personnes ont été sauvées par des navires privés, la Marine sénégalaise et son homologue espagnol engagés dans le dispositif Frontex».

Adja Khoudia THIAM, Stagiaire

Dans la même rubrique...

Fatick : la douane incinère plus de 260 millions de produits saisis

Actusen

Arnaque : un individu se fait passer l’archevêque de Dakar sur Facebook

Actusen

Légende du football, Diego Maradona est mort à 60 ans (médias argentins)

Actusen

Laissez un commentaire