News UNE

Abdoulaye Bousso après l’allègement: «on peut passer à une situation beaucoup plus grave si les mesures barrières ne sont pas respectées»

Les mesures d’assouplissement prises par le gouvernement ne semblent pas séduire le Directeur du Centre des Opération d’urgence sanitaire, Docteur Abdoulaye Bousso qui a affiché ses inquiétudes lors du point lors du point mensuel sur la situation du coronavirus

«Par rapport aux mesures prise à la libre circulation des personnes, une stratégie devra être développée pour voir comment on va suivre les contacts. Autres indicateurs qu’il faudra analyser, c’est le nombre de cas communautaires. Si aujourd’hui, les personnes ne respectent pas les mesures barrières, il faudra naturellement s’attendre à l’augmentation de ces cas communautaires parce que les gens vont continuer à bouger», a alerté Docteur Bousso

«Si les mesures barrières ne seront pas respectées, on peut arriver à une situation très difficile avec l’augmentation des cas grave. Ce n’est pas parce que la libre circulation a été décidée que la maladie va disparaître. Il faut que tout le monde comprenne que la maladie est dans le pays, la transmission elle est active, l’épidémie n’est pas terminée. Nous ne se sommes pas encore sortis de l’auberge. On peut passer à une situation beaucoup plus grave si on y prend garde», prévient Abdoulaye Bousso.

Mansour SYLLA (Actusen.sn)

 

Dans la même rubrique...

Attaque à main armée à Koungheul : 4 personnes blessées dont 02 par balles

Actusen

Covid-19 au Sénégal : 3 nouveaux décès enregistrés, 121 tests positifs, 32 cas graves en réanimation et 65 patients guéris

Actusen

Plainte : Me Moussa Diop poursuit Barthélémy Diaz pour «diffamations» et lui réclame 500 millions F cfa   

Actusen

Laissez un commentaire