A LA UNE News Politique

Accusé d’avoir fait arrêter le maire de Yaw de Sangalkam : Oumar Gueye dément et livre sa part de vérité 

C’était chaud ce mercredi à Sangalkam, où les populations ont brûlé des pneus, accusant le maire sortant de la commune, Oumar Gueye, d’avoir fait arrêter leur maire. Des accusations rejetées par le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires. A l’occasion de la conférence de presse dénommée ’’Le gouvernement face à la presse’’, le porte-parole du gouvernement rétablit sa part de vérité.

«Je peux vous dire que je n’ai aucune responsabilité de ce qui s’est passé à Sangalkam. Comment voulez-vous que, au niveau de responsabilité où je me situe, je puisse aller intervenir sur des choses qui se sont passées là-bas. D’après ce que j’en sais, c’est la Direction de la surveillance et du contrôle de l’occupation du sol (Dscos) qui est partie là-bas, de par ses missions, qui lui est confiée à vérifier sur certains sites de lotissement et s’est rendue compte qu’il y avait pas d’autorisation de lotir et effectivement la Dscos a fait ce qu’elle devait faire. Au niveau d’information, voilà où je me situe sur cette affaire-là.», se dédouane-t-il.

Mais, assure le ministre Oumar Gueye, sachez bien que j’ai autre chose à faire que d’aller susciter des situations pour viser un adversaire politique. «Non, moi je ne travaille pas comme ça. Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas dans ça. Étant très lié à cette zone, je ferai tout pour aider cette zone à se développer au plan économique, social et culturelle», indique-t-il.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Olivier Michel Perrin lui révèle qu’il a un penchant pour les hommes et lui envoie sa photo nue : Mor Talla Seck le fait chanter et encourt 2 ans ferme

Actusen

Campagne électorale en vue des législatives du 31 juillet 2022 : ce que Macky Sall a demandé au ministre de l’Intérieur

Actusen

Viol et pédophilie au Sénégal : 258 cas enregistrés à Dakar en 2021

Actusen

Laissez un commentaire