News Société

Affaire Agir-Immo : les victimes envahissent la place de l’Obélisque et réclament justice

Comme prévu, le Collectif des victimes de Agir Immo a tenu son sit-in, hier, lundi. Tous, de rouge vêtus,   familles, proches amis et personnes de bonne volonté, ont investi la place de l’Obélisque pour dénoncer les “agissements” du promoteur immobilier Me Abdoulaye Youssou Diagne, Directeur de Agir-Immo dans ”le scandale financier et foncier qui a touché 1000 personnes et causé un préjudice de 2,5 milliards aux victimes”.

Abdoulaye Ndao, vice-président du Collectif : “nous dénonçons le mutisme de l’Etat”

Bien que l’affaire soit toujours en cours au Tribunal des flagrants délits de Dakar, les victimes regroupés au sein d’un Collectif, ne comptent pas baisser les bras avant que la lumière ne soit faite autour de cette affaire.

“Nous dénonçons le mutisme de l’Etat. Le président de la République doit régler cette affaire une bonne fois pour toute. Abdoulaye Youssou Diagne a des biens. Si on veut que cette affaire soit résolue, qu’on les saisisse et les vende pour rembourser les sommes dues aux victimes”, a martelé, le vice-président de Agir Immo, Abdoulaye Ndao.

Hélène Tine, députée : “nous allons prendre des initiatives pour que cette question soit portée auprès de l’Exécutif”

Alors que le combat se poursuit, le Collectif a enregistré, récemment, des soutiens de taille. Comme lors du point de presse de vendredi dernier, les députés Seynabou Wade, Hélène Tine étaient encore là. Elles ont été rejointes dans cette lutte pour la “vérité” par la présidente de la Commission de l’Urbanisme et de l’habitat de l’Assemblée nationale, Penda Seck Dieng. Toutes ces parlementaires veulent aller jusqu’au bout pour que la vérité éclate dans cette affaire.

“En tant que représentantes du peuple, nous sommes là avec nos collègues pour manifester notre soutien au Collectif qui a été victime de 2,5 milliards de nos francs dans l’affaire de Agir-Immo. C’est un scandale inédit.

Une seule personne décide de flouer autant de compatriotes. Nous sommes là pour les soutenir mais aussi, prendre des initiatives pour que cette question soit portée auprès de l’Exécutif. Il ne s’agira pas seulement de condamner la personne inculpée mais il faut que l’Etat du Sénégal prenne les préoccupations de ces victimes…”, a suggéré la parlementaire de Thiès, Hélène Tine.

Awa Sarr Guèye : “mon époux a perdu plus de 15 millions, l’équivalent de trois terrains”

Dans le lot des victimes, une dame. Awa Sarr Guèye. Habitant la Cité Assemblée d’Ouakam, cette dernière dont l’époux a perdu dans cette transaction foncière, plus de 15 millions, crie son désarroi. “Mon mari a payé avec l’Agence Agir-Immo 3 terrains dont les prix et les positions géographiques diffèrent. D’abord, un terrain de 150m² à la Zac de Mbao à 8 millions puis un autre dans la localité de Niakhirate juste après Rufisque à 4 millions et un troisième plus loin évalué à 1,5 millions (à l’époque)”, a-t-elle renseigné tout en regrettant, la mort dans l’âme, le comportement délictuel du promoteur mis en cause.

En effet, Awa Sarr Gueye estime que si jusqu’à présent son époux loue, c’est à cause des agissements “délictuels” d’Abdoulaye Youssou Diagne.  “Au moment où je vous parle, on avait déjà regagné une de nos maisons si ce n’était la faute du promoteur “, fait-elle savoir.

Rendez-vous pris le 14 juillet, date du délibéré par le Tribunal

A ses côtés, trois fillettes. Arborant des t-shirts de couleur écarlate, elles sautillent au rythment des décibels distillés par les hauts parleurs. “Ce sont mes filles. Elles sont là mais elles ne réalisent pas encore pourquoi que je les ai fait venir”, a-t-elle estimé, avant de tourner le dos, les larmes presque aux yeux.

Le Collectif des victimes et les parlementaires qui se sont jointes à elles, se sont donnés rendez-vous au Tribunal des Flagrants délits de Dakar, le jeudi 14 juillet, date du délibéré du procès de l’affaire Agir-Immo…

Gaston MANSALY (Actusen.com)

 

Dans la même rubrique...

Mali: à Farabougou, la médiation s’active pour desserrer l’étreinte des jihadistes

Actusen

RDC: la prison de Béni attaquée, des centaines de prisonniers en fuite

Actusen

Agents russes accusés de cyberattaques: le Kremlin dénonce la «russophobie» américaine

Actusen

Laissez un commentaire