News Politique

Affaire Aliou Dembourou Sow : And-Jëf/Pads condamne et exige des sanctions

Le Secrétariat Permanent (Sp) de And-Jëf/Pads s’est réuni la semaine dernière par visioconférence pour se pencher sur les questions d’actualité. Une occasion pour le parti politique de donner sa position sur l’affaire Aliou Dembourou Sow. La formation de Cheikh Bamba Dièye, condamne jusqu’à la dernière énergie ce qu’elle qualifie d’appel au génocide et demande aux organes concernés de l’État de prendre leurs responsabilités.

« De tels propos, qui, naturellement ne sauraient engager le moins du monde la communauté Peulh mais engage la propre responsabilité de leur auteur auraient dû entraîner une réaction immédiate et d’une fermeté exemplaire des organes de l’État dont la vocation est de garantir la paix civile et la cohésion sociale. Partout où des phénomènes de génocides ont été observés comme en Bosnie-Herzégovine ou au Rwanda, ce sont de tels propos et initiatives qui ont été à la base de l’embrasement »,  lit-on dans un communiqué reçu à “Actusen.sn”.

Selon le porte-parole du jour Cheikh Ibrahima Niang des citoyens ont été arrêtés et jetés en prison pour bien moins que ça. Il appelle les Sénégalais à la vigilance afin de déjouer tout complot contre lui et d’où qu’il vienne  notamment  toute tentative d’imposer un 3ème mandat anticonstitutionnel.

Saly Sagne (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

Lutte contre l’émigration irrégulière : Baba Maal au chevet des jeunes de Podor

Actusen

Nouvelle stratégie de communication : le gouvernement face à la presse tous les 15 jours

Actusen

Ancien adjoint au gouverneur de Dakar : Mamadou Ndiaye, officiellement, nouveau préfet de Saint-Louis

Actusen

Laissez un commentaire