A LA UNE News Politique

Affaire Karim Wade, traque sélective des biens mal acquis : entre Macky Sall et (sa) Gauche, la courroie de transmission ne passe plus

C’est le moins qu’on puisse dire. La libération par grâce présidentielle et la traque sélective des personnes supposées illicitement enrichies, seraient-elles la pomme de discorde entre Macky Sall et les Partis de Gauche qui l’avaient soutenu au second tour de la Présidentielle de 2012 ?

En marge d’une conférence presse tenue samedi, ces alliés de Macky Sall ont fustigé la mesure, d’où le titre de L’As : “Macky fâche la Gauche”.  Presqu’à un degré moindre, on retrouve le même titre dans Le Populaire : “La “Gauche” du Président se rebelle”.

En effet, ces deux canards qui en font leurs choux gras, indiquent que le signal donné par le Président n’est pas le bon. “Le droit de grâce doit être réglementé, conformément aux dispositions des Assises nationales”, écrit Le Populaire. Et L’As de renchérir : “il n’est pas question qu’on enterre cette traque des biens présumés mal acquis”.

Actusen.com

 

Dans la même rubrique...

Covid-19 au Sénégal : 11 nouveaux cas positifs, 121 patients guéris, 1 nouveau décès et 6 cas graves en réanimation

Actusen

Dakar : des ressortissants guinées manifestent contre le troisième mandat d’Alpha Condé

Actusen

Drame de l’émigration clandestine : Hsf demande l’ouverture d’une enquête et invite Macky Sall à décréter un deuil national à la mémoire des victimes

Actusen

Laissez un commentaire