A LA UNE News

Karim Wade, crise scolaire, Législatives de 2017…: le grand oral de Mahammad Boun Abdallah Dionne

Le chef du Gouvernement s’est longuement entretenu avec nos confrères de L’Observateur. Dans l’interview qu’il leur a accordée, Mahammad Boun Abdallah Dionne n’élude aucune question de l’heure.

De l’affaire Karim Wade avec le rôle joué par le Qatar à la crise scolaire en passant par Benno Bokk Yakaar, les échéances électorales futures et Sénégal Air Sa, le Premier ministre s’est lâché en faisant son grand oral. Pour marquer la fermeté d’un Boun Dionne d’attaque, L’observateur titre en “Une”: “Le sermon de Mahammad”.

Pour le Pm, “Macky Sall n’est ni un homme de compromissions ni un comploteur”, a-t-il dégagé, en touche, les déclarations des pourfendeurs de son mentor dans l’affaire Karim Wade.

A l’en croire, “l’Emir du Qatar n’a joué qu’un rôle dans la libération de Karim Wade : celui de demandeur de grâce présidentielle pour un des condamnés”.

Quant au rôle joué par le Procureur du Qatar, Pm Boun Dionne se lave en grande eau et condamne l’utilisation abusive et politicienne des images qui auraient été prises depuis 2015, lorsque le Dg du Pnud avait été reçu au Palais en prélude de la Conférence sur “L’Etat de droit et la Lutte contre la corruption en Afrique”.

Etant invité de marque, le Procureur du Qatar se présentera au Palais en compagnie de Sidiki Kaba. “Ce sont les photos tronquées de cette audience du 1er juin 2015 qui circulent aujourd’hui, sur Internet”, s’est-il justifié.

“Il n’y a pas de doute qu’avec Benno Bokk Yakaar, le Chef de l’Etat bénéficie à nouveau, d’une majorité parlementaire et d’une réélection en 2019 pour réaliser ses ambitions pour le Sénégal”.

S’agissant de la crise scolaire, le Pm conforte les déclarations du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan (Mefp). Avant la fin de l’année ou au plus tard en début 2017, les premiers avions aux couleurs du Sénégal seront à Dakar”.

Actusen.com

 

Dans la même rubrique...

Affaire Pape Alé Niang : la Cap donne des nouvelles du journaliste et menace d’intensifier la combat pour sa libération et

Actusen

Election présidentielle de 2024 : le ministre de l’Intérieur annonce la révision exceptionnelle des listes électorales en 2023

Actusen

Affaire Didier Badji et Fulbert Sambou : «les gens ont peur en Casamance que ça soit un ciblage de certains agents» (député Bakary Diedhiou)

Actusen

Laissez un commentaire