Actualité News Société

Arrestation de Boubacar Seye : Fds/les Guelwaars dénonce un “kidnapping”

Le leader de Forces démocratique du Sénégal (Fds/ les guéléwaars) n’est pas resté insensible à l’arrestation du président de l’Ong Horizon sans frontière, Boubacar Sèye. À l’image de plusieurs acteurs, il s’est fendu d’un communiqué pour dénoncer cette arrestation qu’il juge injuste, arbitraire et attentatoire à la liberté d’expression.

« Les conditions dans lesquelles il a été kidnappé à l’aéroport, tel un malfrat, cachent mal une volonté d’humilier, de punir et de réduire au silence une personnalité de la société civile dont le seul tort est d’avoir demandé des comptes sur la gestion des fonds alloués à l’Etat du Sénégal dans le cadre de la lutte contre l’émigration irrégulière », a-t-il pesté.

La même source estime que « cette quête de transparence, légitime dans un Etat de droit, est considérée comme un délit par le pouvoir corrompu et despotique de Macky Sall qui n’a que le harcèlement et les tentatives d’intimidation et d’humiliation comme réponses à nos compatriotes qui se battent pour la bonne gouvernance et la transparence au Sénégal ».

Ainsi, Fds/les Guelwaars exige la libération immédiate de Boubacar Sèye et prend le président Macky Sall et son gouvernement pour responsables de tout ce qui arriverait au leader de « Horizon sans frontières » dont l’état de santé est préoccupant.

Pour conclure, « FDS/les Guelwaars appelle l’opposition, les organisations de la société civile et toutes les forces vives de la Nation à se mobiliser pour exiger qu’un terme soit mis immédiatement à la prise d’otage de Boubacar Sèye ».

Adja Khoudia Thiam, Stagiaire (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

Maintien de l’ordre : le gouverneur de Dakar réquisitionne l’armée

Actusen

Le Conseil constitutionnel saisi par l’opposition pour l’annulation de la procédure de levée de l’immunité parlementaire de Sonko : un vide juridique

Actusen

Antoine Diome sur les manifestations : «force restera à la loi et toutes les dispositions seront prises pour qu’il n’y ait pas de débordements»

Actusen

Laissez un commentaire