A LA UNE News

Avec cette décision, le Président sénégalais fait, forcément, des émules au sein de ses pairs de la Cedeao qui l’en félicitent, naturellemnt

A peine le Président de la République sénégalais a-t-il annoncé sa décision inébranlable de faire les enfants des rues, que la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a opiné du bonnet. 

Pour la Cedeao, “cette annonce qui révèle la volonté politique du Président Macky Sall, vient confirmer la décision annoncée récemment par la Direction des droits, de la protection de l’enfance et des groupes vulnérables du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, qui prévoit le retrait progressif des enfants de la rue, à partir de la fin du mois béni du Ramadan”. Voici, à cet effet, l’intégralité du communiqué rendu public par l’Organisation sous-régionale africaine.

INTEGRALITE DU COMMUNIQUE

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a accueilli avec beaucoup de satisfaction la décision prise par S.E.M.Macky Sall, Président de la République du Sénégal ordonnant,entre autres mesures, ’’le retrait d’urgence des enfants des rues’’ sous peine de sanctions contre les parents fautifs.

Cette annonce qui révèle la volonté politique du Président Macky Sall, vient confirmer la décision annoncée récemment par la Direction des droits, de la protection de l’enfance et des groupes vulnérables du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, qui prévoit le retrait progressif des enfants de la rue, à partir de la fin du mois béni du Ramadan.
Cette importante décision qui s’inscrit dans le cadre de la protection des Droits des enfants et groupes vulnérables, converge avec le Plan d’action élaboré dans le cadredu projet régional sur « l’éradication du phénomène des enfants dans la rue en Afrique de l’Ouest lancé en juin 2015 á Dakar, Sénégalpar la Direction de l’Alerte précoce de la CEDEAO.

La CEDEAO a toujours souligné l’énorme impact négatif de ce phénomène sur le développement socio-économique et la sécurité de la région et a ainsi souhaité quece projet qui vise á éliminer ce fléau et à créer un environnement protecteur pour les enfants vulnérables soit mis en œuvre par tous les Etats membres.

La CEDEAO compte sur tous les acteurs de la société civile, les leaders religieux et coutumiers, les communautés et les familles, ainsique tous les partenaires au développement à appuyer le gouvernement dans la mise en œuvre de cette campagne qui, dans ses principes, garantit l’intérêt supérieur de l’enfant, l’accès à l’éducation, la santé et la protection.

 

La CEDEAO suit de très près la mise en œuvre de cet important projet,s’engage à accompagner le gouvernement sénégalais dans sa mise en œuvre et réitère ses félicitations aux autorités sénégalaises pour cette mesure courageuse qui protège les enfants.

 

Fait à Abuja, le 02juillet 2016

Dans la même rubrique...

Après avoir pris en charge les cas contacts du coronavirus : les responsables des hôtels attendent toujours d’être payés  

Actusen

Viol sur une malade du coronavirus au Cte de Novotel : l’agent de la Croix-Rouge sous mandat de dépôt

Actusen

Yarakh : 2 bouchers qui vendaient de la viande de cheval arrêtés par la gendarmerie

Actusen

Laissez un commentaire