Actualité Billet News

Chaque mort est un mort de trop

Depuis son arrivée, à Ndoumbélane, le 02 Mars dernier, le coronavirus n’a plus quitté le pays de la “téranga”. Comme presque partout, ailleurs, dans le monde, il y a trouvé un terrain fertile et propice, pour s’installer, pendant une période de longue durée. Cela va faire, bientôt, trois mois que le virus chinois infecte le quotidien de millions de personnes.

S’il ne les conduit pas dans les Centres de traitement, il ralentit leurs activités économiques, professionnelles, ou les envoie au chômage. Il leur empêche, également, de pratiquer, convenablement, leurs religions ou de se divertir, dans les lieux publics. Ainsi, la Covid-19 fait, lentement, mais sûrement des victimes.

II a fait plus de quarante morts sur un total de 3429 cas positifs. Le manque de vision de «Thiompal» et le mauvais comportement de ses concitoyens sont passés par là. Beaucoup d’entre eux, de par leurs attitudes, ne semblent pas être touchés par les décès, à compte-goutte.

Mais, même si le coronavirus n’a, apparemment, pas réservé le même sort à l’Afrique, contrairement à ce qu’il a fait en Europe, en Asie et en Amérique, le Continent africain compte plus de 3500 décès. Et, chaque mort est toujours un mort de trop.

Vaut mieux préserver des vies que de les perdre. Il est important de respecter les gestes barrières pour apprendre à vivre avec le virus.

Mame Sagaar (Billet SourceA)

Dans la même rubrique...

Attaque à main armée à Koungheul : 4 personnes blessées dont 02 par balles

Actusen

Me Boucounta Diallo sur les terres attribuées à la Sedima: «avec 225 ha vous avez 22 milliards 250 millions F Cfa»

Actusen

Bras de fer avec le ministre de la justice : le Sytjust décrète encore 72 heures de grève renouvelables à partir de ce lundi

Actusen

Laissez un commentaire