A LA UNE News

Chassés du Tribunal par le juge Demba Kandji : les greffiers se rabattent sur les locaux de L’As pour faire face à la presse

C’est une grande première et les membres du Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust) n’en reviennent toujours pas. En effet, ils ont été interdits, ce matin, de tenir leur conférence de presse dans les locaux du Palais de justice.

La fatwa contre la volonté de la tenue de ce face-à-face entre les journalistes et le Sytjust au lieu habituel, porte les empreintes du Premier Président à la Cour d’Appel. Demba Kandji a tout simplement refusé l’accès aux journalistes à la Salle où devait être animée la conférence de presse.

Ce qui a eu pour conséquence de fâcher le Secrétaire général dudit Syndicat. Mais refusant de vaciller sur leurs bases et décidés coûte que coûte à ergoter avec les journalistes, El Hadj Boun Malick Diop et ses camarades syndicalistes étaient donc dans l’obligation de chercher un autre lieu.

Finalement, c’est dans les locaux du journal l’As, situé en face du Palais de justice de Dakar, que les membres du Sytjust ont fait face avec la presse.

«Parait-il que l’accès à notre Siège a été refusé aux journalistes sur instruction du premier Président à la Cour d’Appel, ce qui n’est pas du tout normal », a déclaré,  d’emblée, le secrétaire du Sytjust. D’autant que, selon lui, le juge Demba Kandji est la personne la moins indiquée pour prendre une telle décision.

Ndèye Awa BEYE (Actusen.com)

Dans la même rubrique...

Sandiara : La brigade de proximité saisit 106 kg de chanvre indien

Actusen

Entre la rue et les experts, «Thiompal» a fait son choix

Actusen

Coronavirus : 15 enseignants testés positifs  

Actusen

Laissez un commentaire