A LA UNE News Politique

Cheikh Oumar Anne lors de sa passation de service avec Mamadou Talla : «nous allons commencer le travail, terminer les chantiers et poursuivre les concertations avec les syndicats pour relever des défis»

Le marathon des passations de service se poursuit entre les nouveaux ministres, les sortants et ceux qui ont changé de poste, suite de la recomposition du nouveau gouvernement dirigé par Amadou Ba. Hier jeudi, Mamadou Talla qui est atterrit au ministère des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des territoires a officiellement cédé son fauteuil à son successeur Cheikh Oumar Anne. Cette cérémonie qui s’est déroulée aux sphères ministérielles de Diamniadio a été l’occasion pour le nouveau patron des chevaliers de la craie de présenter sa feuille de route qui va lui permettre, dit-il de réussir la mission qui lui a été assignée par le président de la république, Macky Sall.

«Aujourd’hui, nous avons un système performant. Mon prédécesseur a déjà pris toutes les dispositions pour la rentrée des classes. C’était ma préoccupation et on va s’y atteler et faire la même chose»

«Quand j’ai été nommé, tout le monde me disait qu’il fallait continuer. Il ne faut rien entreprendre mais terminer les chantiers. C’est ce que je vais faire. J’ai trouvé sur place un système innovant qui s’adapte aux réalités. Aujourd’hui, nous avons un système performant. Nous allons commencer le travail et le ministre a dit qu’il a déjà pris toutes les dispositions pour la rentrée des classes. C’était ma préoccupation et on va s’y atteler et faire la même chose pour relever des défis », a déclaré le maire de Ndioum. Lors de cette cérémonie de passation, des syndicalistes ont remercié le ministre sortant, Mamadou Talla et interpelle son successeur pour qu’il continue les concertations afin d’avoir un système éducatif apaisé.

«La question de la revalorisation des enseignants est réglée ; Mais on peut toujours améliorer parce que le système le permet c’est pour quoi on va continuer la discussion»

Un appel qui n’est tombé dans l’oreille d’un sourd, car Saourou Sène et Cie peuvent être rassurés, puisque Cheikh Oumar Anne leur a ouvert toutes les portes pour une discussion sincère. «Je suis un syndicaliste. Le ministre Mamadou Talla a amené le gouvernement à satisfaire les revendications des enseignants. En tout cas, cette question sur la valorisation de la fonction enseignante est réglée. On peut toujours s’améliorer parce que le système le permet. On va continuer la discussion. Vous voulez qu’on se concerte, on fera que se concerter. Mes portes sont ouvertes et on se concertera sur tout», assure le ministre Cheikh Oumar Anne aux syndicalistes. A l’en croire, «j’étais au ministère de l’Enseignement supérieur mais j’ai été honoré plusieurs fois à cause des résultats de notre système éducatif qui a beaucoup de qualité. C’est pourquoi, il faut le maintenir et le renforcer».

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Revalorisation des salaires des travailleurs de l’agriculture : la première promesse de Aly Ngouille Ndiaye après sa prise de fonction 

Actusen

Nécrologie : décès du journaliste Soro Diop dans un accident de la route

Actusen

Menace de mort et violence et voie de fait : Moussa Lô traduit son oncle en justice

Actusen

Laissez un commentaire