A LA UNE Economie News

Cheikh Tidiane Gadio sur la politique agricole du Sénégal : ‘’le problème est mal posé’’

L’ancien chef de la Diplomatie sénégalaise ne partage pas la politique agricole du régime en place. En effet, Cheikh Tidiane Gadio pense que l’approche, utilisée pour inciter les jeunes à retourner vers les champs, n’est pas bonne.

 ‘’Le problème est mal posé.  On ne peut pas laisser la campagne pauvre, les paysans dans un dénouement total et demander aux jeunes de retourner dans les champs. Les Etats sont inconséquents’’, dit l’ancien ministre des Affaires étrangères.

C’était ce matin, lors du panel sur ‘’Brexit, immigration et islam. Enjeux et perspectives’’ au siège de l’Institut panafricain de stratégie (IPS). Pour  le Président de (IPS), la réussite de notre politique agricole passe, nécessairement, par la modernisation de notre agriculture.

’Il faut créer des PME, créer des agro-pôles, créer de vrais fermiers à l’instar des pays développés. C’est de cette manière qu’on pourra inciter les jeunes à aller cultiver les champs’’, propose-t-il.

Car, ajoute-t-il, ‘’il est inconcevable que 50 ans après les indépendances, nous continuons à nourrir les pays indonésien ou pakistanais’’.
Daouda Gbaya (actusen.com)

Dans la même rubrique...

Affrontement à Mboussobé (Linguère) : un éleveur assène des coups de coupe-coupes au père et sectionne les doigts du fils

Actusen

Reconnue coupable d’infanticide : N. Faye qui a été engrossée par un responsable politique de l’Apr, condamnée à 5 ans de réclusion criminelle

Actusen

Signature d’un contrat de financement de 330 millions d’euros pour la construction de la plus grande centrale électrique à gaz du Sénégal : West African Energy et African Finance Corporation entendent électrifier 500 000 foyers sénégalais

Actusen

Laissez un commentaire