Contribution

Chérif Mouhamadou Lamine Chaybata Aïdara, l’initiateur de ces rencontres invite tous les musulmans du monde: 48 heures de la fédération des mouvements Abrar

A Yoff, les préparatifs de la 14 eme édition des 48 heures de la fédération des mouvements Abrar qui se tiendront cette année du 21 au 22 février 2020 vont bon train. Pour cette année, le thème tourne autour de la tolérance , à cet effet le Chérif Mouhamadou Lamine Chaybata Aïdara, l’initiateur de ces rencontres invite tous les musulmans du monde.

Le maire de Yoff par ailleurs ministre de la santé Abdoulaye Diouf Sarr représente par  son 1er adjoint de la mairie de Yoff, Abdou Nar Mbengue, a présidé la réunion préparatoire des 48 heures des Mouvements Abrar , en présence de Chérif Mouhamadou Lamine Chaybata Aïdara est le responsable moral et initiateur de l’évènement et de l’ensemble des services concernés.

La mairie de yoff à pris de forts engagements  en termes d’assistance et de soutien pour une bonne organisation. Ainsi, le maire et son équipe municipale sont à pied d’œuvre pour la bonne réussite de ces  rencontres religieuses  annuelles dédiées au Prophète Mouhamed (PSL).  Quant à Chérif Mouhamadou Lamine Chaybata Aïdara responsable moral par ailleurs initiateur de l’évènement, après avoir rendu Grâce à son Seigneur, il a remercié le maire Diouf Sarr, un ami et compagnon de longue date, dit-il.

Il a en outre invité tous les musulmans du monde particulièrement ceux du Sénégal à venir prendre part à ces journées dédiées au Prophète Mouhamed (PSL)

Ces rencontres se tiendront du vendredi 21 jusqu’au samedi 22 février, sur le thème « De la tolérance mouñeleunte», entrent dans le cadre des activités religieuses et sociales de la Fédération des mouvements Abrar.

Une lecture du Saint-Coran, des prières et des « ziarra » seront au menu de cette manifestation dont l’animation religieuse sera assurée par des chanteurs khadres comme chaque année.

Le Cherif rappelle que l’islam recommande le pardon et l’indulgence lorsqu’on est à même de se venger, soulignant que celui qui renonce à son droit aux représailles et pardonne à son agresseur fait preuve de noblesse et d’un rang éminent, en s’élevant au-dessus des bassesses. Allah, exalté soit-Il, dit (sens des versets) :

Abdoul Aziz Thiaw
Charge De la communication Web

Dans la même rubrique...

Fauché par le virus, Pape Diouf surprend ! (Par Abdou Latif Coulibaly)

Actusen

Hommage à Pape Diouf ! (Par Moïse Sarr)

Actusen

Lettre ouverte du Dr Waly Ndiaye au Maire Alioune Ndoye

Actusen

Laissez un commentaire