A LA UNE News

Département de Saraya : Amadou Makhtar Cissé remplace à la Préfecture Pape Malick Ndao, aux états de services irréprochables

C’est un préfet comblé qui quitte le département de Saraya pour celui de Nioro du Rip. Papa Malick Ndao, Administrateur civil de Classe exceptionnelle, a passé près de trois ans dans le Saraya, pour diriger la circonscription administrative de la zone du Bélédougou.

Il a passé le témoin au préfet entrant Amadou Mactar Cissé, qui aura la lourde tache de diriger un département comme Saraya, zone aurifère du Sénégal où des conflits sont notés très souvent.

Le nouveau patron de l’Exécutif départemental Amadou Makhtar Cissé va devoir mettre les bouchées doubles pour maintenir sinon faire plus que son prédécesseur dans l’affaire des sites d’orpaillages traditionnels et la gestion des conflits d’intérêts dans les couloirs d’or entre les industries minières et les populations riveraines. A cela, s’ajoutent le manque d’eau, sinon l’absence d’une eau en qualité et en quantité, mais aussi la pauvreté qui sévit dans ce département.

Pour rappel, le Préfet sortant Papa Malick NDao a géré des situations très délicates entre populations et miniers, l’organisation des sites d’orpaillages traditionnels, mais aussi la scolarisation et le maintien des filles à l’école, sans oublier la protection des enfants qui ont fait partie de son magistère dans le département de Saraya.

La cérémonie a eu lieu, ce mardi, dans la Salle polyvalente de Saraya sous la présence du gouverneur de la région de Kédougou, accompagné des membres du Comité régional de développement (Crd). William Manel a procédé à l’installation du Préfet entrant Amadou Makhtar Cissé dans ses nouveaux fonctions de Chef de l’Exécutif du département de Saraya.

Lama SIDIBE Correspondant Actusen à Kédougou

Dans la même rubrique...

RDC: la prison de Béni attaquée, des centaines de prisonniers en fuite

Actusen

Agents russes accusés de cyberattaques: le Kremlin dénonce la «russophobie» américaine

Actusen

Diouf Sarr : «sur la période allant du 1er au 19 octobre 2020, 91 cas importés ont été enregistrés sur un total de 440 cas positifs»

Actusen

Laissez un commentaire