Actualité News

Détournement de sa chanson pour la propagande de Pastef : Oumar Péne rouge de colère

Le lead vocal du Super Diamono déplore l’usage faite par les patriotes d’une de ses chansons. Dans un post sur facebook, le chanteur Oumar Pène a laissé entendre que son titre « Koubakh la » a été détourné par le maire de Ziguinchor à des fins de propagande politique pour le compte de l’opposition. « C’est avec stupéfaction que j’ai découvert comme tout le monde ma chanson « Koubakh La » détournée à des besoins de propagande politique. Cela a heurté l’esprit de mes admirateurs, parents, amis et de beaucoup de monde. Je voudrais les rassurer que ce n’est ni ma voix ni avec mon consentement. Ceux qui ont reproduit ce morceau et ceux qui ont adapté la chanson en y intégrant cette propagande, ignorent, sans doute, qu’ils violent les droits moraux des ayants droits qui ont composé, arrangé, écrit et chanté ce titre. Je laisse aux auteurs de ce forfait le soin de se dévoiler avec courage et d’expliquer publiquement les raisons de cet acte inapproprié. Encore une fois, je voudrais rassurer l’opinion que Oumar Pene restera à sa place d’artiste, chanteur, toujours au service de son pays et de l’Afrique », a déclaré le musicien.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Condamné à 3 mois : l’histoire de cet étudiant qui est accro au stupéfiant et qui mettait en danger la vie de sa mère

Actusen

Macky Sall : “doyalna seuk ci mbiir mi”

Actusen

Macky Sall s’emporte au dialogue national : «en réalité, je ne veux même pas assister à cette élection»

Actusen

Laissez un commentaire