News

Diène Diouf répond à Tamsir Faye : «Je ne serais jamais derrière lui et je ne suis pas prêt à collaborer avec lui» 

La bataille pour les prochaines locales risque d’être âprement disputée dans la commune de Diouroup. Diène Diouf, responsable politique de l’Alliance pour la République dans la commune de Diouroup et chargé de mission au Ministère des sports et éventuellement candidat à la Mairie a sèchement répondu aux agissements de Tamsir Faye qui aurait affirmé que Diène Diouf va rejoindre ses rangs. Le directeur général de l’Anpej a tenu ses propos devant ses militants et sympathisants dans plusieurs localités de la commune de Diouroup.

« Ma conviction en politique est claire et nette. Je me suis fait mon propre chemin pendant 7 longues années, j’ai des collaborateurs qui me soutiennent, j’ai un projet dans lesquels j’investis pour accompagner les populations. Je suis entré dans l’histoire parce que j’ai installé une base politique pour l’Apr à Diouroup. Pourtant, tout le monde sait que la localité était un bastion socialiste. A l’époque, Tamsir Faye avait la possibilité d’accompagner ses concitoyens depuis Marseille, en tant que consul, mais il ne l’a jamais fait. Ce n’est pas parce qu’il bénéficie d’un décret présidentiel que je vais me ranger derrière lui. Je ne serais jamais derrière lui et je suis pas dans les dispositions de collaborer avec lui. Il n’a qu’à gérer sa politique dans la commune et me laisser gérer la mienne. Qu’il arrête de semer le doute dans les esprits de mes partisans par ses déclarations fallacieuses », a sèchement réagi Diène Diouf.

Le chargé de mission au Ministère des sports a tenu ses propos pendant la remise d’équipement à sa dixième mosquée dans la commune et la réception de trois tonnes de ciment pour le démarrage des travaux de celle du village de Ndiourakh.

«Nous avons l’obligation d’accompagner les autorités religieuses pour un meilleur confort dans les lieux de culte et d’œuvrer pour la concrétisation des chantiers religieux dans la commune », dira-t-il. Pour lui, son projet politique de développement de la localité consiste à écouter attentivement les populations et de trouver des solutions à leurs doléances, dans la mesure de ses capacités.

Matar Diouf, Correspondant à Fatick 

Dans la même rubrique...

Covid-19 au Sénégal : 11 nouveaux cas positifs, 95 patients guéris, 1 nouveau décès et 6 cas graves en réanimation

Actusen

Accident sur la route du Gamou : une collision entre un bus et un camion frigorifique fait 16 morts et plusieurs blessés à ‘’Allou Kagne’’

Actusen

Louga : l’infirmier chef de poste de Nguer Malal agressé et blessé par un fou errant

Actusen

Laissez un commentaire