Economie News

Etude du Cres : une hausse considérable de la corruption constatée au Sénégal

Une étude de réalisée par l’équipe d’Afrobarometer au Sénégal conduite par le Consortium pour la Recherche économique et sociale (Cres) a révélé que la grande majorité (75%) des Sénégalais affirment que la corruption a augmenté dans le pays au cours des 12 derniers mois.

L’équipe s’est entretenue avec 1 200 adultes sénégalais en décembre 2020 et janvier 2021. Un échantillon de cette taille produit des résultats nationaux avec des marges d’erreur de +/-3 points de pourcentage à un niveau de confiance de 95%.

Le rapport a aussi fait remarquer que la hausse de la corruption est plus perçue chez les policiers et gendarmes. « Presque la moitié (47%) des citoyens estiment que « la plupart d’entre eux » ou « tous » sont corrompus une augmentation de 18 points de pourcentage depuis 2017. S’ensuivent les députés et les conseillers municipaux ou départementaux (+13 points de pourcentage), les juges et magistrats (+12 points), les officiels de la présidence (+11 points) et les fonctionnaires (+7 points) », lit-on dans le document.

Lequel souligne par ailleurs que plus de trois quarts (77%) des Sénégalais jugent « plutôt mal » ou « très mal » les performances du gouvernement en matière de lutte contre la corruption au sein de l’administration publique.

« Parmi ceux qui ont eu affaire à la police au cours de l’année écoulée, quatre personnes sur 10 (40%) déclarent avoir dû verser des pots-de-vin pour éviter des problèmes, une hausse de 35 points de pourcentage par rapport à 2014. Et près du quart (23%) des personnes qui ont cherché des documents tels que la pièce d’identité, le passeport ou le permis révèlent avoir fait un cadeau ou une faveur afin de l’obtenir », souligne-t-il.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Axe Pikine-Guinaw Rails : la police met fin à un intense trafic de chanvre indien

Actusen

Covid-19 au Sénégal : 8 nouveaux décès, 43 cas graves et 1041 nouvelles infections

Actusen

Code pénal et Code de procédure pénal : le recours de l’opposition rejeté par le Conseil constitutionnel

Actusen

Laissez un commentaire