News UNE

(Exclusif Actusen.com) Mort suspecte du maire de Thiamène : l’autopsie “du” Procureur parle !

Actusen.com vous le file dans le mille ! En effet, selon des sources généralement bien informées, l’autopsie ordonnée par le Procureur de la République de Louga pour faire la lumière sur la polémique née de l’affaire du maire de Thiamène, Ibrahima Lo retrouvé mort dans sa chambre, vient de livrer ses secrets. Et selon les sources de Actusen.com, l’autopsie parle de mort naturelle.

On se souvient que dans cette Cité située à quarante kilomètres de la Commune de Louga, la découverte macabre du corps sans vie de l’édile fait couler beaucoup de salive, depuis lors. D’autant plus que le géniteur du défunt élu avait pointé un doigt accusateur sur la première épouse de celui-ci. Au motif que son rejeton venait juste de convoler en secondes noces avec une autre femme.

A cela s’ajoute le fait que, mercredi dernier, jusqu’à 23 heures, le défunt Ibrahima Lo était en compagnie d’un de ses amis, en l’occurrence le maire-adjoint en charge des Affaires domaniales. Avant d’être rappelé à Dieu, la même nuit. Une coïncidence qui avait poussé Abou Lô, ancien Président du Conseil rural de Thiamène à accuser la première épouse de Feu le maire.

Toutefois, il n’y a plus de doute : avec les résultats de l’autopsie, il est avéré que ce dernier est mort de façon naturelle. Et qu’il n’a jamais été empoisonné par sa première épouse, comme l’a dit son géniteur.

Actusen.com

Dans la même rubrique...

Vol de voiture : Baboye tombe dans les filets de la police de Touba

Actusen

Couverture maladie universelle : la Section Sames de l’Agence dénonce les mesures dilatoires du Dg

Actusen

Journée nationale de la décentralisation : l’Aned dénonce sa mise à l’écart

Actusen

Laissez un commentaire