Actualité International News

Guerre d’Algérie : la France ne s’excusera pas

Une démarche de reconnaissance de la vérité mais il n’est pas question de repentance ni de présenter des excuses, ce sont les mots de l’Elysée, alors qu’Alger demande des excuses pour la guerre de libération de 1954 à 1962.

Pour Paris, le président Emmanuel Macron va prendre des actes symboliques pour apaiser les mémoires, suite à la publication du rapport de l’historien Benjamin Stora.

En Algérie, la mémoire de la Guerre de libération, synonyme de massacres, tortures et déplacements de populations, a cimenté le sentiment national et fourni au pouvoir une légitimité doublée d’un discours antifrançais, sur lesquels il continue de s’appuyer 60 ans plus tard.

Africanews

Dans la même rubrique...

Arrestations tous azimuts dans l’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr : Y en a marre dans la rue le 5 mars

Actusen

Vaccination contre la Covid-19 : Macky Sall a pris sa dose

Actusen

Affaire Sonko : Adji Sarr et ses avocats font face au juge

Actusen

Laissez un commentaire