News Politique UNE

Ils se sont, maladivement, battus dans la farine en 2013 : puis, paf, en 2016, ces deux opposants s’accoladent

Décidément, en politique, il ne faut jamais dire jamais. La preuve par cette poignée de mains. Entre l’ancien ministre du Commerce, Malick Gackou, et son Premier ministre d’alors, Abdoul Mbaye. Une poignée de mains survenue au détour d’une visite que l’ex-Chef du Gouvernement a rendue, ce jeudi 14 juillet 2016,  à son ministre du Commerce d’alors. La rencontre a eu lieu dans les locaux du bureau du leader du Grand Parti.

Ces retrouvailles entre les deux parties font d’autant plus tilt qu’en février 2013, les deux avaient livré un “mortal kumbat” autour du prix de la farine. Et qui avait abouti à la démission, le 11 février 2013, de Malick Gackou de son poste de ministre du Commerce de l’époque.

A l’époque, du contentieux né entre Malick Gackou et les boulangers, Abdoul Mbaye avait tranché en faveur de ces derniers. Qui, quelques jours auparavant, avaient, les 4 et 5 février, observé une grève. Résultat, le prix de la farine a été fixé à son prix initial de 20 000 francs CFA.

Plus de trois ans plus tard, les deux chefs de Partis ont voulu faire comme si de rien n’était. Dans la mesure où, sur sa page Facebook visitée par Actusen.com, le patron du Grand Parti se soit fendu de ce post : “c’est avec plaisir que j’ai reçu, aujourd’hui, Jeudi 14 juillet 2016, dans mes bureaux, le Premier Ministre Abdoul Mbaye, Secrétaire Général de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT), accompagné d’une délégation de son Parti, venu me faire une visite de courtoisie”.

Les deux hommes ont, également, échangé sur les questions d’intérêt national, a révélé toujours sur sa page facebook, l’ancien Président du Conseil régional de Dakar. Sans, toutefois, donner les détails desdites questions.

Actusen.com

Dans la même rubrique...

Abdoulaye Bousso après l’allègement: «on peut passer à une situation beaucoup plus grave si les mesures barrières ne sont pas respectées»

Actusen

Covid-19 : Touba enregistre 9 nouveaux cas, dot 2 issus de la transmission communautaire

Actusen

RDC: 20 ans après, les victimes de la guerre des six jours réclament toujours justice

Actusen

Laissez un commentaire