News Société

Insolite / pour trouver  des époux dans un délai de 15 jours : une commerçante et une ménagère se font soutirer près de 1,5 million F Cfa par un charlatan malien

Une affaire assez insolite a atterri au Commissariat urbain de Mbacké ! Selon des informations exclusives, deux femmes qui voulaient des prières pour avoir respectivement un mari dans un délai de 15 jours ont été roulées dans la farine par un charlatan. Le ressortissant malien leur a soutiré près de 1,5 million de F Cfa. Mais le mis en cause a été cueilli au quartier Mbacké Khéwar par les hommes du commissaire Ibrahima Diallo. Poursuivi pour charlatanisme, escroquerie et menaces, O. Soumaré a été déféré au Parquet de Diourbel lundi dernier. Révélations !!!

Domiciliées respectivement à la Cité millionnaire à Dakar, une commerçante  âgée de 33 ans et une ménagère  âgée de  44 ans se partagent le même besoin, à savoir trouver individuellement un mari. Dans  le souci de réaliser leur vœu commun, B. Diop et A. Samb sont victimes d’escroquerie. En effet, un charlatan leur a soutiré près de 1,5 million F Cfa. Le féticheur âgé 45 ans a roulé dans la farine une émigrée pour s’emparer de son véhicule.

Selon des confidences faites à “Source A”, le ressortissant malien  s’était  réfugié chez lui à Mbacké par la suite pour se la couler douce auprès de sa famille. Mais suite à la plainte de la commerçante, le monogame et père de 07 enfants  a été mis, jeudi dernier, aux arrêts par les éléments  du commissaire Ibrahima Diallo. Embarqué dans les locaux de la Police, le charlatan a tenté de nier les faits. Mais il a été enfoncé par les victimes.

Ces dernières  ont fait des révélations inédites devant les redoutables enquêteurs. En effet, la commerçante âgée de 44 ans a connu 0. Soumaré par l’intermédiaire de sa propre mère. Selon B. Diop, le charlatan était venu à leur domicile à Dakar pour formuler des prières à sa maman alitée. Ainsi, le Malien a fait une séance de divination en sa faveur, d’après elle.

«J’avais mal à la tête. Il fait une séance de divination avant de demander après mon copain basé à l’étranger. Je lui ai certifié que nous sommes en couple. O. Soumaré m’a assuré qu’il est capable de prier, pour que mon amant m’épouse dans un délai de 09 jours. Ainsi, il m’a demandé la somme de 50.000 F Cfa. Et je lui ai versé ledit montant ce jour-là», a confié la commerçante.

Mais quelques jours plus tard, le charlatan a quitté Mbacké pour rallier Dakar. Le féticheur a recommandé à la mère de la commerçante de lui cuisiner des poulets avant son arrivée. Selon B. Diop, O. Soumaré a profité de son séjour à la cité millionnaire pour l’hypnotiser. Ainsi, le féticheur a pompé ses 1.400.000 F Cfa. «Il m’a remis une bouteille contenant un liquide avant de le mélanger avec 11 pièces de 05 F Cfa. Le charlatan m’avait promis qu’après usage, mes projets seraient réalisés convenablement.

Mais, il m’a appelé au téléphone vers 01 heure, 03 jours plus tard, pour me réclamer une somme d’un million de F Cfa. Je lui ai fait savoir que je n’avais pas ce montant et il m’a recommandé d’aller faire un prêt. Ainsi, j’ai effectué un retrait dans mon compte d’épargne le lendemain pour lui remettre les sous réclamés», a-t-elle raconté. Mais, le charlatan ne l’a pas lâchée, dit-elle. Il lui a demandé le montant de 300.000 F Cfa et la dame lui a envoyé la somme via la plateforme wave d’après les confidences qu’elle a faites aux enquêteurs. Finalement, la commerçante a compris qu’elle a été maraboutée par O. Soumaré.

‘’Les photos de fétiches envoyées à la dame pour lui faire peur’’

A défaut de trouver un mari, elle a demandé au charlatan de lui rembourser son argent. Mais O. Soumaré a menacé de gâcher sa vie, si elle le dénonce, avant de lui envoyer des photos de fétiches. Après l’arrestation du mis en cause, la femme de ménage domiciliée à la Cité millionnaire à Dakar s’est aussi présentée à la police de Mbacké. Elle fait partie des victimes du gars.

Selon la dame, le mis en cause lui a soutiré ses 60.000 F Cfa alors qu’elle n’a pas encore trouvé un époux. «Je suis restée  célibataire depuis longtemps et ma tante m’a mise en rapport avec lui. O. Soumaré m’a révélé que j’étais en couple avec un djinn. Ainsi, il a demandé de lui donner 60.000 F pour qu’il me trouvât un mari dans un délai de 15 jours grâce à ses prières. Mais, je n’ai vu personne depuis ce jour-là. Je l’ai appelé au téléphone pour me plaindre, mais il a menacé de gâcher ma vie», confesse la ménagère.

Cuisiné à son tour, le charlatan a finalement reconnu avoir encaissé la somme de 1.400.000 F Cfa auprès de la commerçante. Selon lui, il est prêt à lui rembourser son dû dans quelque temps. Interpellé sur les photos de fétiches envoyées à cette dernière, O. Soumaré a justifié son acte par le fait qu’il voulait faire savoir à la dame qu’il était un marabout authentique.

Concernant l’affaire de la ménagère, le féticheur a juré sur procès-verbal que  la dame lui a remis 50.000 F Cfa. En plus, il a révélé que la dame  établie en Italie lui avait vendu  le véhicule. Mais l’émissaire de l’émigrée l’a démenti  avant de brandir l’acte de vente. Selon lui, le charlatan doit 5 millions à la propriétaire de la Peugeot.

Mor Mbaye Cissé, Correspondant à Mbacké

Dans la même rubrique...

Diarry Sow écrit à Serigne Mbaye Thiam : « je ne me cache pas. Je ne fuis pas. Considère cela comme une sorte de répit salutaire dans ma vie »

Actusen

Gestion de la crise sanitaire dans les écoles, déficit de tables-bancs et d’enseignants, non-respect des accords signés… : le Cusems met à nu les incohérences des autorités  

Actusen

Violence et maltraitance sur ses élèves : Ibrahima Dieng, maître coranique condamné par le tribunal de Diourbel

Actusen

Laissez un commentaire