Billet News

L’Africain et le costard

Certes, ‘’Thiompal’’ est originaire  d’une région chaude.  Egalement, réputée comme étant l’une des plus pauvres du Sénégal. Par contre, il n y a rien de figé, ici-bas. En un temps record, la vie d’un être humain peut basculer vers le bon côté. En lieu et place d’un vécu quotidien fait de disette et de lendemain incertain, ‘’Waccacca’’, dans ses habits de première Institution de ‘’Sunu Gaal’’, a droit, aujourd’hui, a toutes sortes de privilèges.

C’est pourquoi tout laisse croire le fait que ‘’Salatul Ala Fatiha’’ ait perdu certains réflexes banals. Comme le fait de savoir que lorsqu’on doit se rendre dans une zone inondée, la moindre des choses est de porter des habits qui se prêtent à l’événement. Un port vestimentaire qui vous permet d’aller au contact des sinistrés et de les retrouver au milieu des eaux nauséabondes.

Bref, un accoutrement qui fait penser que le président est prêt à combattre aux côtés des populations en ‘’guerre’’ contre les inondations. Certes, ce serait anecdotique, car c’est demander la lune à un dirigeant africain, fut-il ‘’Buur’’ Fatick. Néanmoins, cela aurait le mérite de donner l’impression aux populations d’être en face d’un dirigeant qui a su, ne serait-ce qu’une journée, partager avec elles leur existence en cale sèche. Mais bon, puisque l’Africain adore, également, le costard, peut-être que les victimes des eaux de pluies comprendront l’habillement de leur hôte de ce jeudi.

Maam Sagar (Billet SourceA)

Dans la même rubrique...

Accidents de la circulation : 1 morts et plus de 62 blessés enregistrés à Kaolack

Actusen

France : le Sénat vote la prorogation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 janvier

Actusen

Guinée: dix candidats malheureux à l’élection présidentielle contestent ensemble les résultats

Actusen

Laissez un commentaire