News Société

Le monde rural redoute le pire : des épizooties de fièvre hémorragique de Crimée-Congo et de la fièvre de la vallée du Rift sévissent dans nos frontières

La saison des pluies tire à sa faim dans le département de Linguère. Le tapis herbacé commence à s’assécher, les récoltes escomptées ne sont pas au rendez-vous. Le marasme s’installe progressivement. ‘’SourceA’’ qui a fait un tour au marché de Linguère et dans quelques villages a constaté l’ampleur des difficultés qui menacent les populations et le cheptel.

En réalité, précise le journal, des mesures hardies doivent être prises dans les meilleurs délais et effectivement mises en œuvre. Et il y a pire ! En effet, selon des informations relayées par l’Ong, Agronomes Vétérinaires Sans Frontières (Avsf) et reprises par nos confrères, «des épizooties de fièvre hémorragique de Crimée-Congo et de la fièvre de la vallée du Rift sévissent en ce moment dans le cheptel mauritanien, causant des pertes en vies humaines( 23 décès sur 50 cas).

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Ziarra annuelle de la famille omarienne : Aida Mbodj salue le message de paix du khalife

Actusen

Pape Alé Niang : «je crois que je dois démissionner du métier. Ce contrôle judiciaire n’est ni plus ni moins qu’une prison à ciel ouvert»

Actusen

Chan 2023 : Les Lions ont pris leur revanche sur la Mauritanie et se qualifient en demi-finale

Actusen

Laissez un commentaire