News

Lutte contre la drogue : cet ancien Commissaire met les pieds dans les plats

La situation est grave. Le Sénégal, comme le disent les organisations internationales de lutte contre le trafic illicite de stupéfiants, est un «passage» privilégié de trafic de drogue, une plaque tournante dans la sous région.
C’est la conviction de l’ancien patron de l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis) qui s’est exprimé, ce dimanche, à l’émission “Opinion” sur Walf suivie par Actusen.com, le Commissaire Cheikhna Cheikhou Keita.
A cet effet, le Commissaire Cheikna Cheikhou Keita a été sans équivoque. Les pieds dans le plat, il minimise les saisies de drogue çà et là à travers le pays.
«Il n’y a pas de saisie-record au Sénégal dans la lutte contre le trafic de drogue», martèle-t-il. Dans la mesure où, pour lui, c’est le dixième produit prohibé qui est saisi.
«Nous ne prenons que les déchets de la drogue vendue», a-t-il estimé, le ton sérieux, avant de regretter le «manque de méthode, de projet, de  stratégie, d’organisation dans la lutte contre le trafic de drogue dans notre pays».
Actusen.com

Dans la même rubrique...

4 nouveaux décès enregistrés, portant le bilan à 242 morts, 207 tests positifs dont 115 cas communautaires, 52 cas graves : les chiffres de l’horreur  

Actusen

Assassinats : 16 ressortissants sénégalais tués à l’étranger

Actusen

Annulation des événements religieux : la Famille Abass Sall suspend ses «ziarras»

Actusen

Laissez un commentaire