News Politique UNE

Mamadou Ndoye, Sg de la Ld, à ses camarades de la gauche : ‘’ il faut rallumer la flamme de l’espoir ; nous refusons la ruine de notre pays”

Le Secrétaire général de la Ligue démocratique (Ld) est très préoccupé par l’avenir du pays et la vision capitaliste de nos dirigeants. En effet, Mamadou Ndoye se dit inquiet par ‘’la montée de la  financiarisation de nos sociétés, la montée de l’individualisme, la montée du commerce politique’’ qui, selon lui, risquent de conduire le Sénégal vers la ‘’ruine’’.

’’On nous dit qu’il faut vous adapter au nouveau contexte et faire comme tout le monde. Nous refusons ! Parce que nous refusons la ruine de notre pays’’, a déclaré le successeur de Abdoulaye Bathily. Il a tenu ce discours, tout à l’heure, lors de la commémoration des 35 ans de la Ld.

Pour Mamadou Ndoye, il n’est pas question de transiger sur les valeurs qui ont toujours sous-tendu le fonctionnement de leur Parti. ‘’Un pays où chacun court derrière son intérêt, l’intérêt collectif va sombrer.’’, dit-il.

Et pour faire face à ces défis, Ndoye ‘’Mendoza’’, comme l’appellent les intimes, pense que son parti doit se repositionner par rapport à la lutte contre la corruption, contre l’individualisme, pour le respect de l’humanité.

Considérant que tous les ‘’êtres sont égaux’’ devant la Nation, le patron de la Ld déclare : ‘nous voulons que chaque individu ait un travail, un toit et puisse se soigner. Tout Gouvernement, qui ne va pas dans ce sens, n’aura pas notre soutien’’.

Rappelant, au passage, le rôle joué par son parti dans l’histoire politique du Sénégal, l’ancien ministre de l’Education du Sénégal invite les partis de Gauche du pays à renforcer leurs bases respectives et créer un large front pour ‘’rallumer la flamme de l’espoir’’ que nourrissent les Sénégalais.

‘’Il faut que chacun d’entre nous aille d’abord conquérir sa famille, ses parents avant de convaincre les populations. Si on n’explique pas aux Sénégalais la nécessité de préserver les richesses du pays, le pays va sombrer’’, prévient le leader de la LD.

Daouda Gbaya (Actusen.com)

 

 

Dans la même rubrique...

Diouf Sarr : «sur la période allant du 1er au 19 octobre 2020, 91 cas importés ont été enregistrés sur un total de 440 cas positifs»

Actusen

Abdoulaye Diouf Sarr : «dès demain tout passager entrant au Sénégal devra disposer d’un test négatif ; la durée du test RT-PCR-Covid-19 qui est actuellement fixée de 7 jours sera ramenée à 5 jours»

Actusen

Covid-19 au Sénégal : 1 nouveau décès, 5 cas graves en réanimation, 27 nouvelles infections et 57 patients guéris

Actusen

Laissez un commentaire