A LA UNE News

Me Nafissatou Diop s’explique sur le protocole de Rebeuss: “Me Wade nous a clairement dit que Idrissa Seck avait pris son argent…”

Le débat autour du “protocole de Rebeuss” n’en finit décidément pas.

Après les sorties de Me Ousmane Sèye suivies des contres attaques du camp d’Idrissa Seck, Libération à sa Une du jour, a exclusivement fait parler la notaire Me Nafissatou Diop.

Qui est revenue de long en large sur ce fameux protocole, en commençant par critiquer tous ceux qui en parlent sans en avoir la connaissance.

“A la suite de la sortie de Me Ousmane Sèye, on a tenté de faire croire que j’étais intervenue pour lui apporter la contradiction. C’est une manipulation éhontée…”, a clamé la notaire dans les colonnes du canard de Cheikh Mbacké Guissé.

Soulignant par ailleurs avoir fait sa cette sortie pour, son intégrité et sa famille, avant de confier à nos confrères, que lors de l’inculpation d’Idrissa Seck , Me Wade avait manifesté la volonté d’ouvrir des pourparlers et avait désigné à cet effet Me Ousmane Sèye pour le faire.

S’en est suivi une procuration du leader de Rewmi, déposée devant notaire et enregistrée aux impôts, pour agir en son nom, “dès notre premier contact, Me Abdoulaye Wade nous a clairement dit que Idrissa Seck avait pris son argent et qu’il voulait que cet argent lui soit rendu. Il nous a fait comprendre que cet argent est à l’origine de son arrestation”, a détaillé Me Diop.

Qui a ajouté par la même occasion que, le leader de Rewmi a finalement accepté la situation pour pouvoir sortir de prison.

Ce qui fait dire à la notaire, “Wade et Idrissa Seck cherchaient un règlement financier à un différend financier”.

En fin de compte fait-elle noter à nos confrères, “ce document financier existe, même si on ne saurait le présenter comme un protocole ou une convention”.

La seule interrogation que se pose Libération est si ce règlement financier a abouti.

Actusen.com

Dans la même rubrique...

Violence et maltraitance sur ses élèves : Ibrahima Dieng, maître coranique condamné par le tribunal de Diourbel

Actusen

Non-respect du protocole d’accords : Les ex-contractuels de la Senelec exigent l’audit de gestion des ressources humaines de Papa Demba Biteye

Actusen

Covid-19 dans le milieu judiciaire : le ministre de la justice prend une batterie de mesures

Actusen

Laissez un commentaire