A LA UNE News

Mise en place d’un jury d’honneur : Le Oui, mais…de la Raddho, du Forum civil, du Synpics

La société civile réagit à la proposition de l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, de mettre en place un jury d’honneur pour tirer au clair les 74 milliards de F Cfa.

Dans le journal L’Observateur, le Secrétaire général de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (Raddho)  pense que la justice devrait s’auto-saisir pour faire la lumière sur cette affaire.

Il a, également, interpellé l’Assemblée nationale qui, selon lui, aurait pu ouvrir une enquête parlementaire, afin d’édifier l’opinion publique sénégalaise. Toutefois, le successeur d’Alioune Tine estime que le protocole dit de Rebeuss ne doit pas occulter celui dit de Doha.

A cet effet, il a interpellé l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) qui, d’après lui, peut bien mener l’enquête. Cette position est partagée par Birahim Seck.

Même si ce membre du Forum civil salue l’idée d’un jury d’honneur, il pense que la seule institution capable d’éclairer les Sénégalais, c’est bien le Procureur de la République dont il s’étonne du mutisme.

Du côté du Synpics, on ne dit pas autre chose. Son Secrétaire général, Ibrahim Khaliloulah Ndiaye, souhaite que les organes de contrôle « puissent être renforcés » pour mener à bien leurs missions. Car, dit-il, « un jury d’honneur reste un jury d’honneur ».

Actusen.com

Dans la même rubrique...

Joe Biden prendra dès son investiture 17 mesures pour effacer le bilan de Donald Trump

Actusen

Les mots de Donald Trump au moment de quitter la maison blanche : « je reviendrai d’une manière ou d’une autre »

Actusen

Abdoul Mbaye sur l’affaire Diarry Sow : «notre faute, c’est de l’avoir trop chargée ; laissons-la souffler. Elle reviendra à la lumière»

Actusen

Laissez un commentaire