A LA UNE News Société

Mora Cissé, responsable Apr à Grand-Yoff : “j’ai porté plainte contre X, parce qu’une personne se réclamant d’Adama Faye m’a menacé de mort…”

L’affaire de la pénurie d’eau qui sévissait à la Maternité de l’Hôpital général de Grand-Yoff a pris des relents judiciaires insoupçonnés. En effet, après que le responsable de l’Alliance pour la République de Grand-Yoff, en l’occurrence Mora Cissé, a pu mobiliser 1. 548 000 F Cfa, aux fins de solder le paiement de la facture pour laquelle ladite Maternité a été coupée du liquide précieux, Actusen.com a appris que ce dernier a décidé de porter plainte contre X.

Dans la mesure où “un jeune se réclamant d’Adama Faye, frère de la Première Dame Marième Faye, m’a joint par téléphone pour me menacer de mort”. Face à cette situation, dit-il, “j’entends me battre de toutes mes forces, afin que la Justice de mon pays dise le droit”.

Mora Cissé ajoute : “c’est fort de cela que j’ai porté plainte au Commissariat de Grand-Yoff, afin qu’on tire au clair cette histoire.

Poursuivant, Mora Cissé ajoute : “c’est à bord de mon véhicule que j’ai appris, à travers la Radio, que la Maternité de Grand-Yoff souffrait d’une pénurie d’eau, au motif qu’elle devait des arriérés de facture auprès de la Société des eaux. C’est ainsi que j’ai dépêché des militants sur place, pour d’abord m’assurer qu’il en a été ainsi”.

Et “quand mes émissaires sont revenus me confirmer la véracité des faits, je me suis rapproché de Madame Bakhayakho pour qu’on en finisse avec ce manque d’eau qui n’honore pas nous les fils du terroir, de surcroît responsables de l’Alliance pour la République (Apr). Ce samedi, vers 18h11, une personne m’a appelé par téléphone, m’a taxé de tous les noms d’oiseaux et m’a menacé de mort, parce que, dit-il, j’ai payé la facture d’eau pour gêner Adama Faye. Je trouve l’attitude de cette personne inadmissible, c’est pourquoi je n’entends point laisser passer cette forfaiture”, explique Mora Cissé.

Selon lui, “ce que font ou ne font pas les autres responsables de Grand-Yoff ne m’intéressent pas. Moi, ce qui me préoccupe c’est d’entendre dans les médias l’image de mon terroir se salir, ce que je ne saurais cautionner, c’est que mes soeurs puissent aller accoucher dans une Maternité, avec des bidons et autres bassines d’eau en bandoulière, parce que l’Hôpital où elles doivent donner la vie, souffre d’un manque du liquide précieux”.

Alors, fait-il noter, “quand on s’offre le luxe permissif de me menacer de mort, je ne peux que me battre de toutes mes forces, pour que cette affaire soit tirée au clair”.

Reste maintenant à savoir, une fois interpellée, la personne, auteur des menaces de mort, sera-t-elle, réellement, un proche d’Adama Faye, comme elle prétend l’être? Seule l’enquête pourra le déterminer.

Actusen.com

Dans la même rubrique...

Mise en demeure du Cnra : la réponse musclée de Dmédia

Actusen

Commission communale de distribution de l’aide alimentaire à Touba : un deuxième membre testé positif

Actusen

Attribution de la concession du Terminal pétrolier et gazier (Contenu local) : Macky Sall fait machine arrière

Actusen

Laissez un commentaire