People & Sports

Mort du mannequin Maty Modj: le non-lieu accordé aux deux suspects inculpés pour homicide involontaire

Un an après sa mort, l’enquête au sujet de celle-ci n’a rien donné et le dossier, finalement classé sans suite, faute de preuve. Les responsabilités sur le décès du mannequin Maty Mbodj, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, n’ont pas pu être situées.

Selon Libération qui donne l’information, les deux suspects, Thierry Ngom et Mohamed Kama, qui avaient été inculpés et écroués pour homicide involontaire, ont bénéficié d’un non-lieu.

Les sources de nos confrères révèlent que presque tous les témoins entendus au cours de l’instruction ont confirmé la version servie par les mis en cause, lors de l’enquête.

Version selon laquelle, ils étaient effectivement avec la défunte le soir de sa mort, mais qu’ils n’avaient aucune responsabilité directe dans le drame survenu.

Même si les deux suspects étaient connus dans le milieu Interpole, il n’en demeure pas moins, selon Libération, que leur culpabilité était difficile à asseoir, ce qui écartait la thèse du meurtre.

Actusen.com

Dans la même rubrique...

Le classement de la Serie A établi via un algorithme ?

Actusen

Benfica rattrape Porto

Actusen

Bale continue de prendre ses aises à Madrid…

Actusen

Laissez un commentaire