A LA UNE

Nombreux cas de décès des nouveau-nés à l’hôpital régional de Fatick : Imam Thierno El Hadji Mamadou Diallo tire la sonnette d’alarme

Depuis quelque temps, l’hôpital régional de Fatick enregistre de plus en plus de cas de mort-nés. Cette situation inquiète au plus haut point l’Imam du quartier Peulgha. « Je suis vraiment dépassé par le nombre élevé de mort-nés que je reçois quotidiennement de l’hôpital régional de Fatick. Rien que pour la journée, nous avons inhumé quatre corps au cimetière musulman de Peulgha », a déploré Imam El Hadj Mamadou Diallo.

Très affecté par ces décès, en tant que chef religieux et conservateur des cimetières, le saint-homme peste : « c’est vraiment très dur, la situation que je vois chaque jour. Rien que pour cette journée, j’ai enregistré quatre décès». Et pour preuve, Imam Diallo brandit une sacoche pleine de certificat de décès de nouveau-nés.

Pour soutenir les autorités sanitaires de l’hôpital et du district sanitaire, Thierno El hadji Mamadou Diallo « lance un appel solennel à Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé et de l’Action sociale pour renforcer le matériel de ses structures sanitaires de Fatick ».

L’imam s’exprimait en conférence de presse, en prélude à la 29e édition de son Gamou annuel, prévu le mois prochain avec comme thème général « Paix et Solidarité ».

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Prise en charge des factures d’électricité : 975.522 ménages concernés

Actusen

Prise en charge de la facture d’eau : les précisions de la Sen’Eau et la Sones

Actusen

Aide à la presse 2020 : le montant passe de 700 millions à 1 milliards quatre cents millions F Cfa

Actusen

Laissez un commentaire