A LA UNE Actualité News Société

Non-respect du protocole d’accords : Les ex-contractuels de la Senelec exigent l’audit de gestion des ressources humaines de Papa Demba Biteye

Le collectif des ex-contractuels a rué dans les brancards, ce jeudi, pour dénoncer ce qu’il qualifie de gestion népotisme et de clientélisme politique. Ce, suite au non-respect du protocole d’accords signé depuis le mois d’août 2019 avec la direction de ladite entreprise pour leur réintégration et leur régularisation. les ex-contractuels exigent l’audit de la gestion des ressources humaines de Papa Demba Bitèye.

Au nombre de 187, ces ex-agents de la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec) au chômage depuis 2017, suite à une parodie de concours interne avaient, après une rude bataille, obtenu un protocole d’accords avec la direction de la Senelec pour leur rétablir dans leurs droits. Mais depuis plus d’une année tout espoir de réparer l’injustice dont ils sont victimes s’est dissipé.

Selon eux, la Direction de la Senelec s’est murée dans un mutisme assourdissant et refuse d’honorer des engagements. D’après le secrétaire général du collectif des ex-contractuels de la Senelec, l’heure est grave et cette injustice a beaucoup trop durée.

« Nous assistons à du népotisme flagrant dans cette boite. Il y a même des gens qui ont été recruté à notre place alors qu’ils ne servaient pas là-bas. Mais nous allons nous battre », a dénoncé Ousseynou Sougou

Et pour ce faire, le collectif, avec le soutien des activistes, compte organiser une marche devant la Direction de la Senelec, mais aussi devant les grilles du Palais pour obtenir réparation cette injustice.

Saly SAGNE (Actusen.sn)

 

Dans la même rubrique...

Silence du procureur face aux arrestations tous azimuts de la population : Mamadou Diop Decroix dans tous ses états

Actusen

Levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko : la plénière prévue ce vendredi à 11h

Actusen

Assassinat de son diplomate en Rdc : L’Italie demande l’ouverture d’une enquête à l’Onu

Actusen

Laissez un commentaire