News Politique

“On ne peut pas arrêter la mer par les bras” (communiqué du Mouvement de soutien pour l’élection de Karim)

Permettez-moi, au nom de tous les militants, militantes et responsables du Mouvement de soutien pour l’élection de Karim (MSEK) de rendre grâce à Dieu de son pouvoir qui a permis à notre mentor, Monsieur Karim Wade d’avoir enduré avec foi, sérénité et lucidité la rude épreuve qu’on lui a fait subir pendant trois longues années. Je dis dieuredieuf Serigne Touba d’avoir accompagné monsieur Karim Wade durant tout le temps qu’a duré son arrestation et son emprisonnement arbitraire et injuste.

Je félicite le Parti démocratique sénégalais (PDS) qui a investi notre leader comme son candidat et pour son soutien indéfectible depuis son emprisonnement jusqu’à sa libération historique. Je rends hommage à tous les ‘’karimistes’’ qui ont combattu avec opiniâtreté contre une juridiction d’exception.

Car, comme nous l’avions toujours dit, la Crei est une cour politique qui a des juges politiques qui sont investis en vue d’exécuter des décisions politiques pour détruire des adversaires politiques qui constituent une menace sérieuse au régime en place. Mes hommages au groupe de travail des Nations unies pour son avis historique de défense des droits de l’homme, affirmé et réitéré. Je dis chapeau bas pour les organisations de défense des droits de l’homme qui se sont battus pour dénoncer la Crei.

Enfin Le MSEK pense à l’ensemble des millions de Sénégalais épris de justice qui ont soutenu avec hargne, sincérité et dévouement monsieur Karim Wade malgré tous les mensonges d’Etat savamment orchestrés par les empires du mal.

Toutefois, il faut le dire haut et fort : le combat continue jusqu’à l’élection de notre cher compatriote et candidat monsieur Karim Wade comme cinquième Président de la République du Sénégal. À tous les démocrates, je vous demande d’être debout pour la défense des intérêts supérieurs de la nation.

Vive la démocratie, vive l’Etat de droit, vive le PDS, vive le MSEK !

La présidente

Maimouna Diop dite mamytoodiop

Dans la même rubrique...

140 décès causés par l’émigration clandestine au Sénégal : le Ministère de l’Intérieur dément les chiffres de l’Oim

Actusen

Accidents de la circulation : 1 morts et plus de 62 blessés enregistrés à Kaolack

Actusen

France : le Sénat vote la prorogation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 janvier

Actusen

Laissez un commentaire