A LA UNE News Société

Pape Mademba Bitèye sur la hausse du prix de l’électricité : «je ne pense pas qu’il y ait une pression extérieure»

Le directeur général de Senelec a apporté des réponses aux inquiétudes de certains sénégalais qui estiment que la hausse du prix de l’électricité répond à une pression extérieure imposée à l’Etat du Sénégal. D’après Pape Mademba Bitèye, la hausse du prix de l’électricité est très bien encadrée et n’est pas du ressort exclusif de Senelec.

«D’abord, notre viabilité financière est contrôlée par le régulateur. Dans les révisions des conditions tarifaires, Senelec dit au régulateur voilà les charges pour tenir pendant cinq ans. Les revenus qui en découlent. C’est ainsi que le régulateur interpelle l’Etat pour demander si Senelec peut réajuster les tarifs pour lui permettre d’avoir son revenu et de faire face à ses charges», a expliqué Pape Mademba Bitèye, avant d’ajouter : «Je ne pense pas qu’il y ait une pression extérieure. Si cela devait être le cas, ce serait pour la suppression de la subvention. Ce qui n’est pas à l’ordre du jour».

Toutefois, il reconnaît que «l’électricité coûte chère». Car, selon lui, «70 à 80% des charges de Senelec sont liées aux combustibles». «Si ce poste ne baisse pas, nous ne pouvons pas diminuer les tarifs de l’électricité parce que Senelec achète le combustible à mettre dans les machines pour revendre de l’électricité. Le Combustible, les machine et autres pièces de rechange sont importés en attendant l’arrivée du gaz et du pétrole. Ce qui nous permettra d’être dépendants», promettra-t-il.

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Mise en place d’une confédération africaine : Me Diagne vice-president du comité national de gestion des courses hippiques parle des objectifs

Actusen

Loi criminalisant l’homosexualité : Thierno Bocoum met la pression sur le gouvernement de Diomaye Faye 

Actusen

«L’homosexualité est tolérée au Sénégal» : Ousmane Sonko immole encore la vérité (Par Moustapha Diakhaté)

Actusen

Laissez un commentaire