Billet News

Pas avec la Sde pour éteindre le feu des 4500 munitions 

Déjà, le sentiment d’insécurité planait sur la tête des Sénégalais qui étaient souvent atteints dans leur chair, dans leur portefeuille par une horde de jeunes désespérés, souvent armés de coupe-coupe, de gourdins et souvent même de pistolets artisanaux.

A cela, vient s’ajouter l’affaire des munitions de fusils d’assaut AK47 volées à Pire. Certains ont perdu le sommeil définitivement, en pensant que les bandes à Amadou Koufa, le chef de la Katiba du Macina ou Iyad Ag Ghali ou Moctar Belmokhtar avaient traversé la frontière pour casser du Sénégalais jugé trop favorable à Paris, considérée comme l’ennemi numéro 1.

Heureusement, pour le moment, c’est un soldat, qui est accusé d’avoir fait main basse sur 4500 munitions de guerre en vadrouille à Pire que la Mauritanie, supposée destinataire, a vite qualifié de poudre de perlimpinpin. Comprenne, qui pourra. 

Et ceux qui espéraient encore que le liquide de la Sénégalaise des eaux pouvait alimenter les citernes des Sapeurs-pompiers pour éteindre le feu causé par ces munitions, peuvent déchanter. Hé oui, ‘’Thiompal’’, qui a le sang chaud par ces temps qui courent, a tout bonnement fait fondre comme beurre au soleil son dernier espoir, en lui retirant le tout petit fromage de l’hydraulique rural.

Mais bon, certains diront que c’est parce que la Sde a fait trop de bruit, au point que l’Ofnac ait décidé de se pencher sur le beau-frère, ministre de l’Hydraulique au moment de l’appel d’offres. Dans tous les cas, Suez, qui a gagné ce jackpot, continue de se faire désirer encore. Faudra-t-il attendre juin ?

Mame SAGAR (Billet-SourceA)

Dans la même rubrique...

S’inspirer de la gestion du coronavirus

Actusen

Un arrêté préfectoral interdit toutes activités de commerce autour du Rond-Point de Keur Massar

Actusen

Coronavirus : 833 nouveaux décès en 24 heures en France, bilan en forte hausse

Actusen

Laissez un commentaire