Premier magal sans Cheikh Béthio : les thiantacounes célèbrent le départ en exil de Bamba dans la division

Les Thiantacounes ont célébré, jeudi, le premier Magal de Touba sans leur Guide spirituel, Cheikh Béthio Thioune, rappelé à Dieu. L’évènement a été si particulier. En effet, depuis le décès du Cheikh, deux camps se sont distingués. Celui de Serigne Cheikh Saliou Thioune et celui de l’une des femmes du défunt, Sokhna Aida.

Intronisé par le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké, Serigne Cheikh Saliou Thioune «Gueule Tapée» a célébré le départ en exil du Fondateur du Mouridisme à  Dianatoul Mahwa. Pendant ce temps, Sokhna Aida et ses talibés, plus nombreux, se sont réunis à Ngabou à la sortie de Touba vers Diourbel.

A Médinatoul Salam, les Thiantacounes ont répondu présents. Venus d’horizons diverses, ils ont passé le Magal dans la convivialité. L’absence de Cheikh Béthio les a tous marqués. Mais, dans leur esprit, ce dernier, même s’il n’est pas de ce monde, reste dans leur cœur. En un mot comme en mille, ils ressentent sa présence. Ce qui les motive davantage dans le chemin qu’ils ont choisi : celui d’œuvrer pour Serigne Touba et Serigne Saliou qui étaient les idoles de leur marabout.

Ousmane Thiane (Actusen.sn)

Laisser un commentaire