A LA UNE Economie News

Rapport de la Cour des comptes : les curieuses irrégularités sur la dette publique 2019

L’encours de la dette de 2019 présente des écarts et non des moindres, révèle le rapport de la Cour des Comptes. Et malgré les justifications du Ministères des Finances et du Budget, la Cour, sous réserve de la fiabilité des nouveaux chiffres sur l’encours de la dette, maintient son constat sur les écarts signalés.

En effet, il est constaté par la Cour des comptes des écarts importants entre la situation de l’encours de la dette figurant dans les documents du Ministère des Finances et du Budget (DGCPT : Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor / DDP : Direction de la Dette publique) à la date du 31 décembre 2018 et la date du 1er Janvier 2019 (comme le montre le tableau n°15 du rapport : NDLR).

Pour justifier les écarts constatés entre l’encours de la dette publique au 31 décembre 2018 et celui établi au 1er janvier 2019, le MFB a produit une nouvelle situation de l’encours de la dette au 31/12/2018, mise à jour après dépôt de la loi de règlement à la Cour des Comptes, a précisé le rapport. La Cour, sous réserve de la fiabilité des nouveaux chiffres sur l’encours de la dette, maintient son constat sur les écarts signalés.

Pour rappel, la dette publique comprend la dette extérieure et la dette intérieure. L’encours de la dette publique en 2019 s’élève à 7 825,29 milliards de FCFA comme indiqué dans le PLR. Il représente 56,64% du PIB et respecte ainsi le critère de convergence de l’UEMOA fixé à 70%.

Néanmoins, la Cour demande au Ministre des Finances et du Budget de transcrire dans les documents de reddition des informations exhaustives et définitives.

Amadou Dia (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

Pape Alé Niang : «je crois que je dois démissionner du métier. Ce contrôle judiciaire n’est ni plus ni moins qu’une prison à ciel ouvert»

Actusen

Chan 2023 : Les Lions ont pris leur revanche sur la Mauritanie et se qualifient en demi-finale

Actusen

Pour financer son pacte de souveraineté alimentaire : le Sénégal obtient plus de 905 milliards de F Cfa de la Bad (Aly Ngouille Ndiaye)

Actusen

Laissez un commentaire