A LA UNE News Société

Saint-Louis chante Anta Sarr Diacko, Mansour Faye et Abdoulaye Balde

Le Site de recasement des victimes de l’avancée de la mer a reçu, ce matin, la visite de la Déléguée générale à l’Action sociale et à la Solidarité nationale.  Ces logements sociaux ont permis de loger 48 familles de la Langue de Barbarie.

Malgré qu’ils ont un toit, les sinistrés peinent à joindre les deux bouts. A son passage, Anta Sarr Diacko leur a redonné le sourire et l’espoir d’une vie meilleure, après  que la mer leur a tout arraché.  Elle n’est pas venue, les mains vides.

«Chaque fois qu’un sinistre est déclaré, on se déplace pour apporter le soutien du Chef de l’Etat, qui leur permet de faire face aux difficultés. On a apporté un appui financier de 7 800. 000 F Cfa, près de 7 tonnes de riz, 700 Kg de sucre, 136 matelas, des draps, 68 nattes et couvertures ».

Sur ce Site, tout manque. Ses habitants, qui ont remercié le maire de la Ville qui n’a ménagé aucun effort pour construire ce lieu de recasement,  ont fait appel à sa grande générosité, pour avoir accès à l’eau et l’électricité. Leur appel n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd.

«Nous avons  mis des poteaux et des projecteurs, pour éclairer les rues.  Le Ministère de l’Energie, à travers la Senelec, doit nous aider à doter ces maisons d’électricité.  Quant à l’eau,  nous voulons des branchements sociaux. Le Ministère de l’Hydraulique  va le prendre en charge dans les meilleurs délais », a rassuré Mansour Faye.

Au cours de la visite conduite par le ministre de l’Environnement, Abdoulaye Balde, ce dernier a annoncé les mesures, pour secourir les populations en danger  face à l’avancée de la mer.

Aissata Bathily (Actusen.com)

 

Dans la même rubrique...

Revalorisation salariale : l’intersyndicale du personnel administratif, technique et de service décrète un nouveau mot d’ordre de 96 heures

Actusen

Les travaux d’assainissement à l’Ugb: les assurances de Pape Ibrahima Faye

Actusen

Recrudescence des coups d’États en Afrique: Cheikh Tidiane Gadio pointe les limites de la Cedeao

Actusen

Laissez un commentaire