A LA UNE News Société

Saisie de 162 kg de chanvre indien à hauteur de la plage de Terrou Baye Sogui, sur la corniche : les mis en cause se rejettent la balle

Kara D., Thierno T., Abdou Kh. D. T. et Babacar Mb ont bénéficié d’un retour de parquet, hier, et sont susceptibles d’être poursuivis par le ministère public pour détention et trafic de chanvre indien après qu’ils sont surpris, à hauteur de la plage de Terrou Baye Sogui, sur la corniche, en train de transporter dans leur pirogue 162 kg de chanvre indien. Si devant les enquêteurs, ils se renvoient la balle, ils devront mieux bétonner leur défense devant le procureur pour échapper à la chambre criminelle.

Le samedi 13 août courant, exploitant une information faisant état de l’arrivée prochaine par voie maritime d’une importante quantité de drogue en provenance de la Casamance, les hommes du commissaire Khadidiatou Sall, du commissariat de Rebeuss, ont mis en place sur la corniche Est un dispositif discret de surveillance permettant aux hommes en civil d’apercevoir, après une longue filature, une pirogue atterrir à la plage Terrou Baye Sogui, des hommes s’activant dessus, transportant 162 Kg de chanvre indien.

Ainsi, Thierno T., mécanicien, 38 ans, Abdou Kh. D. T., 31 ans, pêcheur, et Kara D., 25 ans, pêcheur, ont été interpellés sur place d’autant qu’ils tentaient de transporter la cargaison d’un point à un autre. D’ailleurs, Kara D. a été formellement identifié par les flics en train de cacher deux sacs de drogue provenant de l’embarcation entre les rochers avant d’être arrêté à son tour.

Soumis aux séances d’interrogations, les mis en cause ont confié aux enquêteurs que la pirogue était de Babacar Mb alias Talla Sylla qui aurait l’habitude de payer à des individus pour qu’ils lui transportent de la drogue un peu partout le long de la mer.

Ainsi, c’est le dimanche 14 août que le propriétaire de la pirogue a été appréhendé avant de soutenir que le véhicule était à la disposition de Dame T., petit frère de Abdou Kh. D. T., pour qu’il puisse mener des activités de pêche.

Cependant, si Thierno T dit s’être rendu sur les lieux pour se procurer de la drogue pour sa consommation personnelle, Abdou Kh. D. T. soutiendra qu’il était à Terrou Baye Sogui pour consommer de la boisson alcoolisée, avant leur interpellation, il n’en demeure pas moins que les deux mis en cause tentent de porter le chapeau à Babacar Mb alias Talla Sylla qui est le propriétaire de la pirogue.

Ce dernier, à son tour, se dédouanera pour impliquer un frère à Abdou Kh. Déférés chez le procureur, ils ont bénéficié, hier, d’un retour de parquet. Ils devront sans doute armer leur défense devant le ministère public lors de leur séance d’explication.

Amadou Dia (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

Affaire Pape Alé Niang : la Cap donne des nouvelles du journaliste et menace d’intensifier la combat pour sa libération et

Actusen

Election présidentielle de 2024 : le ministre de l’Intérieur annonce la révision exceptionnelle des listes électorales en 2023

Actusen

Affaire Didier Badji et Fulbert Sambou : «les gens ont peur en Casamance que ça soit un ciblage de certains agents» (député Bakary Diedhiou)

Actusen

Laissez un commentaire