A LA UNE Economie News

Salon international de l’agriculture : les assurances du ministre, Aly Ngouille Ndiaye

Le Salon international de l’agriculture et des nouvelles technologies est béni par le Ministre de l’agriculture, de l’équipement rural et de la souveraineté alimentaire. «C’est une initiative que j’ai trouvée ici, que je salue parce que cela a son importance. Le Sénégal a fait beaucoup d’efforts dans le domaine de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. Cela mérite qu’on puisse les exhiber dans le cadre de ce salon pour chercher d’autres partenariats qui permettront de les renforcer. L’initiative de Mme Bigué Diop est à féliciter et à encourager. D’ailleurs, j’ai demandé à mes services de l’accompagner», a rassuré Aly Ngouille Ndiaye.

Les enjeux de ce salon sont énormes, les attentes du Ministre, importantes : «Il y a déjà beaucoup d’innovations qui ont été faites depuis quelques années. Ce salon peut contribuer, avec nos partenaires qui vont venir, à renforcer l’image de l’agriculture moderne du Sénégal. En ce sens, l’enjeu est important parce que ce salon montrera à la face du monde ce qu’on est en train de faire dans le domaine de l’agriculture et les différentes opportunités que nous avons dans ce pays. Donc, il tombe au moment opportun où on parle de la souveraineté alimentaire. C’est l’occasion de nouer des partenariats avec tous les secteurs qui intéressent le secteur primaire».

Poursuivant, M. Aly Ngouille Ndiaye d’ajouter : «Nous attendons beaucoup d’exposants qui profiterons de notre carnet d’adresse et pour nous aider à avoir beaucoup d’entreprises étrangères et même locales, tout en excluant pas ceux qui sont dans l’agriculture familiale. Nous attendons qu’à l’issue de ces rencontres le secteur de l’agriculture soit mieux connu. Je pense que c’est faisable».

D’ailleurs, le Ministre indique que «des efforts sont en train d’être faits pour permettre aux jeunes et aux femmes d’accéder à la terre, aux financements, et aux différentes formes d’organisations qui existent».

Actusen.sn

Dans la même rubrique...

Mise en place d’une confédération africaine : Me Diagne vice-president du comité national de gestion des courses hippiques parle des objectifs

Actusen

Loi criminalisant l’homosexualité : Thierno Bocoum met la pression sur le gouvernement de Diomaye Faye 

Actusen

«L’homosexualité est tolérée au Sénégal» : Ousmane Sonko immole encore la vérité (Par Moustapha Diakhaté)

Actusen

Laissez un commentaire