A LA UNE News Société

Surpris avec sa petite amie mineure dans une cabane à la plage de Ngor : I. Fall détenu presque 3 ans avant d’être blanchi par…

En détention depuis plus de 2 ans, Issa Fall hume désormais l’air de la liberté. Il a été blanchi, hier, par le juge de la chambre criminelle du tribunal de Dakar. Le jeune homme, âgé de 23 ans, comparaissait pour des faits de pédophilie et de détournement de mineur.

S’il ne tenait qu’à Coumba Péne, son amoureux Issa Fall n’allait jamais séjourner en prison. Surpris tous les deux dans une cabane à la plage de Ngor en train de faire l’amour, ils ont été placés en garde à vue à la brigade de section de recherche. Malheureusement, après les avoir entendus, seul Issa Fall a été placé sous mandat de dépôt car, disent-ils, la jeune fille Coumba Péne ne jouit pas de toutes ses facultés mentales. Il a été retenu contre lui les chefs de viol sur une personne vulnérable, de pédophilie et de détournement de mineur. C’est à l’issue de l’instruction que les faits de viol ont été écartés parce que, selon le juge, la victime était consentante.

Cette dernière l’a d’ailleurs même avoué, hier, à la barre de la chambre criminelle de Dakar où comparaissait son petit ami. La jeune fille déjà mère de 2 enfants soutient être partie à la plage avec l’accusé de son propre gré. « Il est venu me chercher avec son ami pour qu’on aille à la plage. J’étais consentante. Il ne savait pas que je traînais une maladie mentale et ne connaissait pas non plus mon âge ». La partie civile qui est beaucoup plus élancée et grande que l’âge de 17 ans qu’elle a donné confesse qu’elle était à sa deuxième grossesse au moment des faits.

Selon l’accusé, c’est cette grande taille qui l’a induit en erreur. Il croyait même que Coumba pouvait avoir l’âge de sa grande sœur. Hélas pour lui, leur idylle lui a valu une partie de sa vie qu’il a passée en prison. Marchand ambulant de profession, Issa renseigne avoir quitté sa localité Ngoumba Guéoul pour venir gagner sa vie à Dakar. C’est dans Les rues de la capitale qu’il a rencontré Coumba qui vendait des sachets d’eau.

C’est là qu’il a fait sa connaissance avant qu’une relation amoureuse ne naisse. Mais leur bonheur ne durera pas car c’est deux semaines après leur rencontre que l’incident s’est produit. Selon Issa Fall, né en 1999, c’est Coumba Péne elle-même qui insistait pour venir lui rendre visite chez lui.

«Je lui ai dit que je ne pouvais pas la recevoir là-bas parce que je logeais chez mon homonyme, à la cité Soprim. C’est ainsi que je lui ai proposé d’aller à la plage de Ngor. C’était la première fois qu’on avait des moments d’intimité », explique-t-il. L’accusé qui reconnaît avoir entretenu des rapports sexuels avec Coumba ce jour-là déclare qu’il ignorait que celle-ci était née en 2005.

Abdou Karim Péne, père de la victime, qui s’est constitué partie civile, a confirmé que sa fille traînait effectivement une maladie mentale. Le vieux, très serein, n’a pas réclamé de dommage et intérêt.

Dans ses observations, le représentant du ministère public est partiellement d’avis avec l’accusé. Pour lui, Issa ne pouvait se baser que sur l’apparence de la victime pour estimer son âge or il ne ressort pas qu’il pouvait savoir que la jeune fille est âgée de moins de 16 ans.

«Au moment des faits, elle était même plus élancée que Issa. Donc, il ne pouvait pas donner à la fille cet âge. Il considérait la victime comme quelqu’un étant de sa génération», soutient le parquetier qui demande qu’il soit acquitté du chef de pédophilie. Par contre, le maître des poursuites estime que les fait de détournement de mineur sont caractérisés à l’encontre de l’accusé. Pour ce chef, il a demandé à ce qu’il soit condamné à une peine ferme d’un (1) an.

Réquisitoire que les conseils de la défense n’ont pas bien accueilli. Pour ces derniers, il n’y a pas d’éléments intentionnels. Mieux, poursuit l’un d’eux, Coumba avait 18 ans au moment des faits, plus que l’âge requis pour asseoir l’infraction de détournement (16 ans). À cet effet, les robes noires ont plaidé l’acquittement.

Le tribunal qui a vidé le dossier sur le champ a suivi la plaidoirie de la défense en acquittant Issa Fall.

Adja Khoudia THIAM (Actusen.sn)

Dans la même rubrique...

Polémique sur le Ter, Abdou Karim Fofana clôt le débat : «le Sénégal est propriétaire entièrement et exclusivement du Ter»

Actusen

Incendie à Touba : des cantines consumées au marchés Ocass

Actusen

Ziarra annuelle de la famille omarienne : Aida Mbodj salue le message de paix du khalife

Actusen

Laissez un commentaire